« WallStreetBets : ces nouveaux guerriers qui font plier Wall Street »

Home»Anciens1»« WallStreetBets : ces nouveaux guerriers qui font plier Wall Street »

En achetant massivement le titre de GameStop pour en faire gonfler le prix, un groupe d’investisseurs amateurs a mis à mal les fonds d’investissement qui pratiquent la vente à découvert, explique Philippe Escande, éditorialiste économique au « Monde ».

Chronique. Ils sont en guerre, ont enfilé l’armure du Mandalorien de La Guerre des étoiles, le mercenaire perdu de la série de Disney, et répété son mantra : « This is the way », « C’est le chemin ». Ces nouveaux guerriers ont fait plier Wall Street, du moins les animaux les moins recommandables du bestiaire boursier, les hedge funds, ces fonds spéculatifs qui adorent parier à la baisse sur des actions d’entreprises en difficulté. Les armées de Mandaloriens anonymes réunis dans le forum WallStreetBets les ont pris à leur propre jeu. Le fonds Melvin Capital, qui avait joué la chute du cours de la chaîne de magasins de jeux vidéo GameStop, a perdu plus de 3,75 milliards de dollars (3,09 milliards d’euros) et dû emprunter à ses concurrents pour vendre ses actions en catastrophe face à l’envolée des cours. Après ce premier scalp, les « nouveaux barbares » cherchent d’autres proies et entendent même faire plier les banques en spéculant sur l’argent métal, dont le cours s’envole.

Lire aussi  Affaire GameStop : tout comprendre à la campagne spéculative qui secoue les marchés et Internet

On ne pleurera pas sur le destin funeste des fonds américains victimes de boursicoteurs en colère. Ils se sont suffisamment enrichis, comme toute la finance, profitant de la largesse des banques centrales pour multiplier les paris boursiers et parfois plonger des entreprises dans le malheur. Mais ils ont néanmoins une fonction qui explique l’indulgence de la Bourse à leur égard. Comme les bandes de loups derrière les troupeaux, ils éliminent les individus fragiles et contribuent, en théorie, à assainir le système. C’est, depuis toujours, la vision darwinienne du capitalisme américain. Désormais, comme le souligne le fonds Citron Research, autre cible désignée à la vindicte populaire, ils se concentreront sur les paris à la hausse et plus à la baisse.

La Bourse est en apesanteur

Derrière cette affaire se cache un phénomène que les vieux briscards connaissent par cœur, la déconnexion de la Bourse de la vie économique réelle, prélude à l’éclatement prochain de la bulle. Quand la mythologie prend le pas sur l’économie, le temps se gâte. Les vengeurs individuels fans de Star Wars se moquent de la santé des magasins de jeux vidéos, dont le modèle est détruit par l’Internet. Ils veulent abattre un symbole, ou plus simplement gagner rapidement de l’argent. L’année 2020 a abondé en signaux dans ce sens. Il y eut l’inflation des valeurs technologiques, symbolisée par l’explosion du cours de Bourse de Tesla dont la valorisation stratosphérique ne représente ni les bénéfices actuels, ni même les futurs. La société capitalise 1 250 fois ses bénéfices contre 25 fois pour Facebook et 35 fois pour Apple.

Lire aussi  Affaire GameStop : les utilisateurs de Reddit bien décidés à en finir avec Wall Street

Un sentiment renforcé par la rafale d’introductions sur les marchés de l’automne 2020 à des valorisations surréalistes. La Bourse est en apesanteur. L’abondance de liquidités, fournies par les banques centrales pour sauver les comptes des Etats, autorise les paris les plus fous et les investissements les moins rationnels. Le réveil sera douloureux. Il est l’heure de ranger les cotillons à Wall Street.

Lire aussi  Comment des utilisateurs de Reddit ont manipulé la Bourse et fait perdre de l’argent à un grand fonds d’investissements

Source:© « WallStreetBets : ces nouveaux guerriers qui font plier Wall Street »

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com
fr_FRFrançais