Tsedek-Info d'Israël n° 126                   nov-dec 2017

Home»EDITORIALISTES»Tsedek-Info d’Israël n° 126                   nov-dec 2017

 

Tsedek-Info d’Israël n° 126                   nov-dec 2017
 
Distinctions & performances

– Le magazine Travel & Leisure a dressé la liste des meilleurs aéroports du monde et a attribué la 8ème place à l’aéroport Ben Gourion, la 1ère place revenant à l’aéroport de Singapour.
– Ce magazine a également fait la liste des meilleures villes en Afrique et au Proche-Orient, attribuant la 2ème place à Jérusalem et la 7ème à Tel Aviv.
Dans la catégorie des meilleurs hôtels, Israël se distingue aussi grâce au Waldorf Astoria de Jérusalem qui se hisse à la 2ème place et le Norma de Tel-Aviv à la 7ème place.
– Pr. Berta Levavi-Sivan a obtenu le prix Kaye Innovation 2017 pour ses découvertes en aquaculture (voir ci-dessous High Tech)
– Dans le domaine de l’innovation (Global Innovation Index), Israël a été classé pour la 7ème fois consécutive à la 1ère place pour la région « Afrique du Nord et Asie occidentale » et à la 17ème place parmi 127 pays (contre 21ème en 2016).
– Israël est classé 13ème parmi 152 pays pour les demandes de reconnaissance internationale de brevets ; il occupe la 1ère place mondiale dans les exportations de services dans le domaine de la technologie de communication et d’information, la 4ème place mondiale pour le pourcentage de femmes diplômées universitaires qui travaillent, la 3ème place dans le domaine de la coopération entre les universités et l’industrie et la 4ème place pour les investissements étrangers dans la recherche et le développement.
– L’auteur David Grossman a remporté à Londres le prix prestigieux « Man Booker International Prize », pour “Un cheval entre dans un bar“, un douloureux portrait de la société israélienne.
– L’espérance de vie moyenne est de 82,5 ans (80,6 pour les hommes et 84,3 pour les femmes), ce qui place le pays au 8ème rang mondial.
– Un jeune lycéen de la classe 12, Mor Divshi, a obtenu la médaille d’or à la 25ème olympiade philosophique de Rotterdam, sur 50 pays. Il avait fait un essai sur les changements dans les relations professionnelles et personnelles dues à la société digitale.
– Le jeune druze Zeid Medah, originaire de Kfar Samia, est devenu champion du monde de boxe Thaï  des moins de 15 ans
– Pour la quatrième année consécutive, l’Université de Tel-Aviv se classe à la 9ème place dans le monde, pour le nombre de ses diplômés de premier cycle devenus entrepreneurs, selon le classement de la société d’analyse de marché Pitchbook Data.
– Le magazine Lady Globes a choisi la ministre Ayelet Shaked, du parti Habayit Hayehoudi, comme «la femme la plus influente d’Israël».
 

High Tech

 
– La société Flytrex va livrer des colis à l’aide de drones et utilise un logiciel novateur, qui peut faire plus que transporter des colis du point A au point B. Les drones disposent d’informations sur les conditions météorologiques, sur la topographie des lieux et sont avisés de la présence d’autres drones dans les airs. Flytrex démarre un projet pilote avec les services postaux ukrainiens. Ses drones pourront transporter des colis pesant jusqu’à 3kg et les délivrer en moins d’une demi-heure.  
– 20% des poissons sont obtenus aujourd’hui par aquaculture. Pourquoi en aquaculture les poissons sont-ils lents à se développer ? Pr. Berta Levavi-Sivan de l’Université Hébraïque de Jérusalem a identifié de fines molécules appelées Neurokinin B (NKB) and Neurokinin F (NKF) qui sont sécrétées par le cerveau des poissons et qui jouent un rôle crucial dans leur développement et leur reproduction. Elle a réussi à développer des inhibiteurs de ces molécules qui permettent d’augmenter de 25% la récolte de poissons dans les mêmes conditions d’aquaculture. La technologie a été brevetée et confiée à la start-up AquiNovo du groupe Trendlines.
 
 

Archéologie

 
– D’après la datation au carbone 14 réalisée sur des noyaux d’olives, la cité du site de Khirbet Kéfaya daterait du 11ème  siècle avant notre ère, ce qui correspond à l’époque du roi David. D’après les archéologues de l’Autorité des Antiquités d’Israël (AAI), à la frontière entre les royaumes philistin et judéen, cette cité n’est autre que Shaarayim, la cité du combat entre David et Goliath. Une nouvelle exposition intitulée « Dans la vallée de David et Goliath » présente le résultat de 8 ans de fouilles d’une grande valeur historique et archéologique. Un artefact porte une inscription intéressante, sans doute l’un des plus vieux spécimens d’écriture hébraïque découverts à ce jour. Autres objets d’intérêt : pièces rituelles dans des sanctuaires cultuels, sculpture en pierre unique, représentant un petit temple et décorée d’éléments architecturaux qui semblent faire écho aux descriptions bibliques du Temple du roi Salomon et de son palais à Jérusalem, des poteries, des armes comme les trois épées en fer…
Amanda Weiss, directrice du musée des Pays de la Bible de Jérusalem, participera à l’inauguration du musée de la Bible (MOTB) de Washington dont la vocation est de présenter l’influence, l’histoire et le récit de la Bible, à travers une série d’expositions hautement technologiques et des expériences interactives. L’exposition « Dans la vallée de David et Goliath » inaugurera le Musée en novembre.
– Les chercheurs de l’Autorité des Antiquités d’Israël (AAI) ont découvert sur le site de Rosh Haa’yin un énorme réservoir et un système d’adduction d’eau, vieux de 2700 ans. Selon Gilad Itach, directeur des excavations, il s’agirait d’un réservoir souterrain de 20m de long et d’une profondeur de 4m, recueillant les eaux de pluie, sous un édifice ayant des murs de 50m de long. Cette construction pourrait avoir abrité l’administration des fermes voisines, édifiées à l’époque de la domination assyrienne du royaume d’Israël.
– Dans un site de fouilles en Galilée, dans le vieux village de Huqoq, co-dirigé par Shua Killevitz de l’AAI, des représentations sans précédent du récit biblique de Jonas et de la baleine ont été découvertes sur les mosaïques d’une synagogue datant du 5ème siècle. Les jambes de Jonas apparaissent pendantes, sortant de la bouche d’un gros poisson, lui-même avalé par un autre, plus grand, qui est lui-même consommé par un troisième, plus imposant encore. Parmi les trouvailles en mosaïque, on note aussi une scène montrant des hommes en train de construire une tour à l’aide de pierres, la tour de Babel. A noter également, un médaillon en mosaïque qui représente Hélios, le dieu du soleil gréco-romain, dans un chariot tiré par quatre chevaux. Il est entouré de personnifications des mois, des signes du zodiaque et des quatre saisons. Mais on trouve aussi l’image de Samson et des renards (Juges 15:4) et celle de Samson transportant la porte de Gaza sur ses épaules (Juges 16:3). En plus de leur valeur artistique, les mosaïques sont une fenêtre ouverte sur le style de vie et les techniques d’artisanat utilisées il y a environ 1 500 ans.
– Lors d’excavations à Timna, dans le Négev, Dr. Naama Sukenik de l’AAI & Dr. Erez Ben-Yosef de l’Université de Tel Aviv ont découvert des teintures datant de l’époque des rois David et Salomon, dans des tissus vieux de 3000 ans et bien conservés, vu la sécheresse des lieux. Les plantes sont la garance qui donne une teinte rouge et la guède ou indigotine qui donne du bleu indigo.
– Selon l’AAI, un récit sur la chute de Jérusalem de Flavius Josèphe, historien judéo-romain du 1er siècle, se trouve confirmé par des objets découverts sur une ancienne route qui reliait les portes de la ville et le bassin de Siloé au Temple. Il s’agit d’armes utilisées par des légionnaires romains et des rebelles juifs. Les archéologues ont aussi mis la main sur des pierres de tirs d’arbalète, lancées par les catapultes romaines, et des pointes de flèches utilisées par les rebelles juifs derrière les barricades, alors que la ville était livrée aux Romains, en l’an 70 de l’ère commune.
 
 

Défense

 
– La société Aeronautics a développé deux nouveaux drones. L’Orbiter 4 est dédié aux missions maritimes avec son autonomie de 24 heures et sa capacité d’embarquement de deux charges d’un poids de 50 kg. Dans ces deux charges, l’appareil peut exploiter différents radars (patrouille maritime, synthèse d’ouverture), un capteur d’interception, une charge électro-optique, ou encore un satellite de communication.
Pegasus 120, est un multi-rotor pouvant soulever jusqu’à 75 kg de charge qui se destine aux missions militaires spéciales. (http://www.drone-actu.fr)
– Rafael Advanced Defense Systems Ltd a développé le nouveau missile Gil 2 de la 5ème génération dans la famille des missiles Spike. Ce missile est guidé par un système électro-optique et des capteurs à rayons infrarouges qui permettent d’effectuer des éliminations ciblées très rapides et précises quelles que soient les conditions. Il peut être tiré en lui laissant atteindra sa cible sans intervention, mais il peut aussi être contrôlé à distance durant son vol pour être redirigé en cas de changement soudain de la cible.
Spike LR II est un autre missile développé qui pèse 12,7 kg, avec une portée de 5,5 km s’il est tiré d’un véhicule ou d’un lanceur et 10 km s’il est tiré d’un hélicoptère.
 – Israel Aerospace Industries (IAI) a développé une version navale du drone MALE (Moyenne Altitude Longue Endurance) Heron 1, pour des patrouilles de longue durée. Heron1 emporte une charge utile électro-optique « avancée », à savoir le MOSP (Multi-mission Optronic Stabilized Payload) développé par la division Tamam d’IAI, ainsi qu’un radar de surveillance léger conçu par ELTA. Ce Heron1 peut transporter simultanément des charges et des capteurs multiples, ce qui lui permet de fournir une gamme complète de capacités de collecte de renseignements, de détection de cible et d’identification. D’une endurance de 20 heures, il est en mesure de suivre une centaine d’objectifs jusqu’à une distance de 322 km.
 
 

Inventions et découvertes

 

– Les matériaux ayant une mémoire des formes se caractérisent par leur capacité à réparer les déformations qui leur sont infligées

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com
fr_FRFrançais
en_USEnglish fr_FRFrançais