Sondage à Marseille : Vassal, Ravier, Rubirola, trio de tête inchangé

Home»A LA UNE»Sondage à Marseille : Vassal, Ravier, Rubirola, trio de tête inchangé

Sondage à Marseille : Vassal, Ravier, Rubirola, trio de tête inchangéLa Provence diffuse ce mardi 10 mars un nouveau sondage à l’échelle de la ville de Marseille. Martine Vassal et Stéphane Ravier sont donnés en tête.

l n’y avait plus eu d’enquête d’opinion rendue publique dans la cité phocéenne depuis le 17 janvier et la publication d’un sondage Ipsos – Sopra Steria réalisé pour France Bleu Provence, France info et La Provence. C’est désormais chose rectifiée ce mardi 10 mars, avec la publication dans le journal La Provence, Cnews et Sud Radio d’une nouvelle enquête, cette fois Ifop-Fiducial (*) pour réalisée à une semaine du premier tour des municipal (15 mars).

Sondage Ifop-Fiducial : Martine Vassal (LR) à 24% et Stéphane Ravier (RN) à 22%

Le premier enseignement de cette dernière étude d’opinion est la relative stabilité des scores recueillis par les têtes de liste par rapport au précédent sondage : Martine Vassal avec 24% d’intentions de vote reste en tête et progresse d’un point. Stéphane Ravier la talonne à 22% (score identique dans le sondage Sopra-Steria de janvier. Au second tour l’Ifop a testé deux hypothèses: celle d’une quadrangulaire et d’une triangulaire : à chaque fois Martine Vassal arrive entête avec 36% ou 39%, Stéphane Ravier ne parvenant pas à gagner significativement de nouvelles voix (23% ou 26%).

Rubirola (18%), Gilles (10%) et Ghali (10%)

Derrière, Michèle Rubirola confirme que sa liste du Printemps marseillais, liste d’union de partis (PS, LFI, PCF) et de collectifs citoyens de gauche, est portée par une vraie dynamique : elle pointe à 18% (+2 points) loin devant les autres listes. Elle arriverait en second position dans les deux hypothèses testées par l’Ifop pour le second tour.

Autres candidats en nette progression, Samia Ghali (DVG, ex-PS) et Bruno Gilles (DVD) engrangent tous les deux trois points de plus par rapport à l’étude du 17 janvier, dans laquelle ils récoltaient 7 % chacun. Avec 10 % des intentions de vote, les deux candidats voient leur candidature renforcée, en même temps que leur capacité de négociation en vue du second tour.

Déception pour les listes de Sébastien Barles et d’Yvon Berland

Finalement, les plus grands perdants de ce sondage sont les listes conduites par Yvon Berland (société civile soutenu par LREM) et Sébastien Barles (soutenu par EELV). Le premier stagne à 7% d’intentions de vote, soit un point de moins que le score qu’il obtenait lors du précédent sondage, au moment où il lancait à peine sa campagne. Quant au second, sa liste écologiste Debout Marseille ! chute de 4 points, pour atterrir à un pourcentage d’intentions de vote de 10 %, loin des espoirs suscités par les 14 % dont elle était créditée le 17 janvier.

Si ces résultats peuvent refléter certaines tendances électorales à l’échelle de la ville, elles ne peuvent toutefois présager de qui sera le futur maire de Marseille. En effet, cette étude d’opinion ne prend pas en compte les spécificités propres à chaque secteur, dont les tenants et les aboutissants seront déterminants dans le résultat final. De fait, La Provence publiera successivement ces jours-ci des études d’opinion pour le secteur 6-8 (le 11 mars), le 4-5 (le 12 mars) et le 13-14 (le 13 mars) – trois des secteurs les plus disputés de Marseille.

(*) L’enquête de l’Ifop-Fiducial a été menée auprès d’un échantillon de 704 personnes auprès d’un échantillon représentatif durant la période du 2 au 6 mars 2020.

Source:© Sondage à Marseille : Vassal, Ravier, Rubirola, trio de tête inchangé

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com
fr_FRFrançais
en_USEnglish fr_FRFrançais