POT POURRI POLITIQUE sans PERIODICITE ni PRIORITE N° 197

Home»EDITORIALISTES»POT POURRI POLITIQUE sans PERIODICITE ni PRIORITE N° 197
POT POURRI POLITIQUE sans PERIODICITE ni PRIORITE  N° 197
POT POURRI POLITIQUE sans PERIODICITE ni PRIORITE  N° 197POT POURRI POLITIQUE sans PERIODICITE ni PRIORITE

PPPPP N° 197

Albert Soued et www.nuitdorient.com – N° 197 – le 23 août 2017

– avec des liens importants au bout –

Autorité palestinienne (AP)
Dan Polisar du Shalem College a passé en revue 4000 sondages d’opinion réalisés depuis 2000 auprès des Palestiniens. Il a constaté trois idées qui ressortent au sujet d’Israël : manque de justification historique ou religieuse, nature intrinsèquement agressive et disparition à court terme. Mais ce schéma est en évolution. Une enquête d’opinion menée sous la direction de David Pollock du Washington Institute et mise en œuvre par le Centre palestinien pour l’opinion publique, auprès de 1540 Palestiniens de Cisjordanie, de Gaza et de Jérusalem-Est montre que 12 % des habitants de Cisjordanie et 25 % des Gazaouis affirment que leur priorité est de « fonder un État palestinien », alors que pour respectivement 49 % et 40 % d’entre eux, la priorité était d’avoir « une vie de famille de qualité »
Par ailleurs, les perspectives d’emploi en Israël sont regardées favorablement par 63 % et 67 %. De plus, 60 % et 46 % approuvent cette déclaration : « La plupart des colons israéliens resteront probablement où ils sont et la plupart des réfugiés palestiniens ne retourneront pas dans les territoires d’avant 1948 » et d’autre part, 41 % et 51 % disent qu’ils accepteraient une aide supplémentaire « pour réinstaller les réfugiés palestiniens en Cisjordanie ou à Gaza mais pas en Israël »
Deux réponses montrent que l’existence d’un État israélien est de loin plus acceptable que celle du peuple juif. Alors que 75 % et 62 % consentent définitivement à la fin de la guerre contre Israël et à la création d’une Palestine dans les frontières de 1949, seulement 45 % et 37 % acceptent l’idée de « deux États pour deux peuples – le peuple palestinien et le peuple juif… si cela peut contribuer à mettre fin à l’occupation » – Très peu acceptent que « les Juifs exercent certains droits sur cette terre » et de larges majorités insistent sur le fait que, « un jour les Palestiniens contrôleront presque toute la Palestine »
A la question de savoir si le Hamas doit maintenir le cessez-le-feu avec Israël, les 55 % et 80 % de réponses favorables montrent l’impact que les nombreux épisodes guerriers ont eu sur la population de Gaza.
En ce qui concerne les relations avec les Etats-Unis, « les pressions exercées sur Israël en vue de concessions » ne sont pas la priorité des Palestiniens. Pour les habitants de Cisjordanie, l’idée prioritaire réside dans la pression américaine sur l’AP pour rendre celle-ci « plus démocratique et moins corrompue ». Pour les Gazaouis, la priorité est « une aide économique plus importante ».

Syrie
– ImageSat affirme avoir repéré la construction d’une usine de missile Scud à longue-portée à Baniyas, au sud de Lattaquié, sans doute sous l’égide de l’Iran.
– Deux compagnies de l’armée russe composées d’hommes de troupe Ingouches, provenant du Nord du Caucase, ont installé un poste de commandement dans le village de Tal al-Shahm, à 13 kms de la frontière avec Israël. Son commandant, le Colonel Alexei Kozin, a pour mission de mettre sur pied dix checkpoints de contrôle tout le long de cette frontière.
Cette zone frontalière est conçue comme l’une des quatre zones de désescalade qui ont fait l’objet d’un accord entre les présidents Donald Trump et Vladimir Poutine, lors de leur réunion à Hambourg. Selon l’entente, la Force de Séparation et d’observation de l’ONU (UNDOF) reviendra sur sa base de Fawar, en face de Qouneitra pour faire tampon entre Tsahal et les forces russes. Mais l’histoire connue de cette « force » dans ce rôle entre Tsahal et les forces syriennes laisse à désirer (et au Liban, c’est encore pire).
La consigne était que les troupes russes fassent stopper les combats à Souweida, 70 km à l’est de Qouneitra et procèdent au retrait des forces combattantes : l’armée syrienne, l’Iran et ses milices chiites supplétives, dont le Hezbollah, à une distance de 40 kms de la frontière. Or un mois plus tard, l’armée syrienne et le Hezbollah lançaient une offensive majeure, sur deux fronts et ont contraint les forces rebelles locales, notamment le Jaish al-Ashair, soutenu par la Jordanie, à battre en retraite et se sont emparés de 57 kms de frontière du sud de la Syrie avec le royaume hashémite. Cette offensive viole l’accord de cessez-le-feu sur la zone dite de déconfliction du Sud de la Syrie. Les groupes rebelles syriens, soutenus par les Etats-Unis et la Jordanie, se sont enfuis, en pleine débandade et sans tirer un seul coup de feu, et se sont rendus au camp du régime syrien en remettant leurs armes fournies par les Etats-Unis aux combattants de l’armée syrienne et du Hezbollah terroriste.
L’épisode de Souweida démontre de quelle manière l’alliance entre la Syrie, l’Iran et le Hezbollah creuse son sillon en exploitant l’écran de fumée des zones de cessez-le-feu tracées par Trump et Poutine comme une porte grande ouverte afin de prendre le contrôle du Sud de la Syrie et s’emparer des frontières jordanienne et israélienne (source Debka).

Jordanie
Des analystes se posent déjà la question de l’avenir du royaume hashémite, état artificiel créé par les britanniques pour compenser l’émir Fayçal de la perte de son fief du Hedjaz (Médine et la Mecque) en faveur des Saoudiens du Najd. Survivra-t-il à cette période de chaos au Moyen Orient et y a-t-il d’autres solutions ? Une junte militaire de bédouins locaux pourrait prendre le pouvoir. Une guerre civile pourrait diviser le territoire en état palestinien au nord-ouest et état bédouin au sud.
En fait, la population palestinienne, qui s’était réfugiée en « Transjordanie » en 1948, représente au moins 60% de l’ensemble, et ne se sent pas liée par l’accord de paix signé par le roi Hussein avec Israël. Ses élites et leurs associations, médecins, ingénieurs, avocats, professeurs etc.. boycottent Israël et refusent toute relation avec leurs voisins israéliens. Et si le roi Abdallah est un jour éliminé et remplacé par un chef palestinien, il faudra s’attendre à une rupture des accords de paix et une plus grande instabilité.
La garde présidentielle du roi est constituée de caucasiens et la police, l’armée et les services de renseignement ne recrutent que des bédouins ou des étrangers. Mais le poumon économique du pays, l’agriculture, l’industrie, le commerce, les medias et la culture, est palestinien.
Lors du traité de 1994 avec le roi Hussein, Israël lui a concédé des droits sur le Mont du Temple, lieu le plus saint du judaïsme, parce que le souverain hashémite était farouchement opposé à un état palestinien. Ce qui n’est plus le cas de son fils, Abdallah II, favorable à un état palestinien en Judée-Samarie, état qui serait gouverné fatalement par le Hamas, avec les risques conséquents pour l’état juif. Avec Abdallah II, les relations jordano-israéliennes sont tendues du fait des antinomies dans les objectifs, notamment sur la question des palestiniens dont le roi veut se débarrasser en les envoyant à l’ouest du Jourdain…

Afghanistan-Pakistan
Les Talibans se renforcent dans le pays malgré l’intervention américaine. Les Etats-Unis ne peuvent se permettre un transfert dans ce pays de l’Etat Islamique (EI) battu en Syrie et en Irak et le renforcement conséquent des islamistes au Pakistan, état nucléaire, et la prise d’Islamabad. Cette région redevient « volatile » et l’ex-ambassadeur John Bolton, conseiller du président Trump, préconise de définir une nouvelle stratégie pour cette région qui renforcerait et aiderait les armées locales, plutôt qu’un réengagement direct des troupes américaines.

Israël
– Après les événements du Mont du Temple, certaines précisions s’imposent, pour corriger des affabulations quant au caractère sacré de la mosquée d’al Aqsa.
Sur l’esplanade du Temple de Jérusalem, détruit en 70 par Titus, deux mosquées ont été construites, la mosquée al-Aqsa et le dôme du Rocher (mosquée d’Omar). Ce dernier monument, le plus visible avec sa coupole dorée, abrite le Rocher de la Fondation, site, selon la tradition juive, de la ligature d’Isaac et, selon une tradition musulmane, du départ de Mahomet lors de son voyage nocturne. Il a été construit par les Omayades, sous le règne d’Abd al-Malik, en  688/91, sur les ruines du Temple d’Hérode, afin de narguer les dirigeants de la Mecque et asseoir leur autorité vis-à-vis de la Chrétienté. Cette mosquée a gardé sa forme initiale et c’est la seule que l’Islam peut revendiquer comme sacrée, malgré le fait que le Coran ne cite pas le nom de Jérusalem explicitement comme lieu de destination du cheval volant Bouraq, emportant Mahomet dans son voyage rêvé. [
Vers le début du VIIIe siècle, la mosquée al-Aqsa (mosquée dite éloignée) est édifiée, mais elle subit de nombreuses destructions et sa dernière grande reconstruction date du XIIIe siècle. Cette mosquée n’a aucune centralité et aucun rapport avec le Coran. Mais progressivement les différents occupants musulmans l’ont « magnifiée » pour écarter les 2 autres religions de Jérusalem.
– Aussi bien les shiites que les Frères Musulmans sunnites recherchent un nouveau lieu de pèlerinage, alternatif à la Mecque, où ils sont reçus selon les règles wahabites des « saoudiens » qui ne leur conviennent pas. Le pèlerinage à la Mecque est un des 5 piliers de la foi musulmane et tout musulman est tenu d’y pèleriner une fois au moins dans sa vie. En 2016, pour éviter des troubles à la Mecque, les shiites ont péleriné à Kerbala (Irak), ville sainte de la shiah. Comme lieu alternatif, les Palestiniens les incitent aujourd’hui à venir à Jérusalem…
En 2012, le responsable de la Confrérie des Frères Musulmans au Caire, Safwat Higazi, a proclamé : « la capitale d’un califat qui unirait tous les arabes ce n’est ni la Mecque, ni Médine, ni le Caire, mais Jérusalem !… »
En 2014, Sheikh Raad Salah, chef de branche nord du mouvement islamiste, aujourd’hui en prison, a déclaré qu’il avait l’intention d’amener de l’eau de la source Zamzam de la Mecque, qu’il verserait dans la citerne du Mont du Temple, pour sanctifier la mosquée d’al Aqsa, à l’image de la sainteté de la Mecque.

France
– Le neuropsychiatre Boris Cyrulnik estime que les terroristes islamistes sont volontairement façonnés selon une mécanique identique à celle qui a amené au régime nazi. Ce ne sont  pas des fous, ni des monstres. Ce sont des enfants normaux et en détresse, façonnés intentionnellement par une minorité qui veut prendre le pouvoir. Ces enfants sont abandonnés, en difficulté psychosociale et éducative, et il faudrait d’abord les éduquer. Ils le sont par les réseaux sociaux qui sont une arme pour façonner ces jeunes. Internet véhicule une représentation facile de la réalité, une pensée paresseuse à l’origine de toutes les théories totalitaires. Avec une minorité d’hommes formés, payés et armés, manipulés et fabriqués, on peut détruire une civilisation. Cela a été fait. L’inquisition et le nazisme l’ont fait. Freud disait les mots désignent des choses au début, puis des choses qui ne sont pas là et c’est la fonction du symbole, et enfin ils finissent par ne plus rien désigner du réel. A ce moment-là, on se soumet à un slogan. Quand une culture ne permet pas la rencontre et le débat, on est des proies et internet démultiplie le pouvoir de ces manipulateurs.
– Selon l’étude sur les musulmans de France, réalisée par l’Institut Montaigne sous la direction de Hakim El Karoui, 28 % des Musulmans seraient des fans de la « sharia’h », code politico-social de l’Islam, qui prévaut sur les lois de la République. De même, 60 % des personnes interrogées estiment que les filles devraient pouvoir porter le voile à l’école et 48 % pensent qu’on doit pouvoir affirmer son identité religieuse au travail.

Etats-Unis
– Entre les attentats du 11/9 et fin 2016, on recense 62 actions des « suprémacistes » blancs entraînant 106 victimes et 23 attentats islamistes provoquant 119 victimes.
– Selon Pr. Louis-René Beres, professeur à l’Université de Purdue (Indiana), spécialiste du terrorisme et des questions nucléaires, l’éventualité de la création d’un Etat palestinien, constituerait une réelle menace pour l’existence de l’Etat d’Israël, « beaucoup plus que le déclenchement d’une troisième Intifada ou la poursuite du terrorisme à son niveau actuel ». Il prévoit que la présence d’un tel Etat augmenterait le nombre d’attentats et risquerait même de provoquer à terme une guerre nucléaire régionale.
– Selon le directeur du Centre du Renseignement et de la Sécurité, William Evanina, sous la présidence d’Obama, la Chine aurait réussi à voler à l’économie américaine, un demi-trillion $/an (400 milliards $ en 2015), en propriété intellectuelle, notamment dans les technologies liées au cyber-espionnage. Ces valeurs sont extrapolées à partir de rapports de 140 sociétés travaillant avec la Chine. De plus 90 % des attaques cybernétiques subies proviendraient de Chine.

Liens récents à www.nuitdorient.com au 23/08/17

Tsedek Info d’Israël N° 125         PPPPP N° 197                  Derniers Articles Parus

«L’Islam Semble Engagé sur une Pente Suicidaire»Le philosophe réagit aux attaques islamistes qui ont eu lieu en Espagne. La multiplication des attentats partout en Europe montre qu’il est vain de vouloir attribuer la radicalisation à des causes économiques ou sociales. Face au cancer islamiste, la réponse de long terme doit être culturelle et théologique. www.nuitdorient.com/n3497.htm

Le Kurdistan, un Rempart contre l’Ingérence Turco-IranienneLa semaine dernière, le Premier Ministre Binyamin Netanyahu a déclaré devant une délégation de 33 membres Républicains du Congrès qu’il soutient la création d’un Etat kurde indépendant dans ce que l’on considère encore aujourd’hui comme le nord de l’Irak. www.nuitdorient.com/n22a446.htm

Qui sont les Juifs ? Un des plus Anciens Peuples Indigènes au MondeLa campagne de dénigrement menée par lesdits Palestiniens les a amenés à demander l’annulation de la « Déclaration Balfour », comme élément d’une politique niant aux Juifs le droit à un foyer national en tant que peuple indigène de la région
www.nuitdorient.com/n1280.htm

Faire Fleurir le Désert est un Exploit qu’Israël est le Seul à le Faire au Moyen-Orient !Avec ses technologies de pointes et sa forte productions des connaissances  sur les milieux désertiques, Israël  se classe au premier rang  des pays qui ont réussi à faire fleurir le désert. www.nuitdorient.com/n3355.htm

Une ex-Captive de l’EI estime qu’Israël est un Symbole d’Espoir pour les YézidisIl y a moins de cinq ans, Nadia Murad Basee Taha était une adolescente normale vivant dans le village de Kocho, dans la région de Sinjar en Irak. Mais sa vie a changé pour toujours quand, en août 2014, elle fut capturée par le groupe terroriste Etat islamique et vendue comme esclave sexuelle, au côté de milliers d’autres femmes et filles yézidies. www.nuitdorient.com/n22a445.htm

Vous Pensiez Vraiment Savoir qui sont les Palestiniens ? Vous allez être surprisCette étude suggère que les Arabes palestiniens feraient bien de se définir de manière constructive au lieu d’improviser www.nuitdorient.com/n21158.htm

Lettre ouverte à Dominique de VillepinMonsieur de Villepin, je n’ai jamais été ministre de l’Hexagone et je ne vis même plus en France car, de même que des milliers de Juifs, je me suis senti dans l’obligation de m’exiler à cause de trop fréquents propos frisant l’antisémitisme, similaires à celui que vous avez eu le « bon goût » de publier récemment dans Figarovox. www.nuitdorient.com/n1281.htm

Qui sont Vraiment les Palestiniens ?Cette étude ne nie pas le droit de familles et tribus palestiniennes à se définir comme appartenant au peuple palestinien.
Toutefois, à la lumière des tentatives systématiques de réécrire l’Histoire millénaire de notre région, et de nier tout lien entre le peuple juif et la Terre d’Israël, il était bien temps de rétablir la vérité historique afin que les dirigeants palestiniens cessent leur campagne mensongère et choisissent enfin un narratif positif et constructif. www.nuitdorient.com/n21157.htm

La Société est en Phase Longue de Restructuration – J’ai demandé à mes petites filles en fin d’adolescence ce qu’elles pensaient de la société où elles vivaient. A l’unanimité, elles m’ont parlé de l’absence de solidarité et de l’individualisme dominant. www.nuitdorient.com/n3784.htm

Réinventer la Nation Juive –        «Il y a des juifs dans toutes les villes, à tel point qu’il est difficile de trouver un endroit habité sur cette terre qui ne compte pas de membres de cette tribu. » C’est en ces termes que le stratège grec Strabon faisait part de ses réflexions, il y a 2 000 ans, au terme d’un voyage qui l’avait conduit de l’Ethiopie à la Toscane et de l’Arménie à Rome. www.nuitdorient.com/n24150.htm

Que se Cache-t-il Derrière la Flambée de Violence à Jérusalem ? –     La dernière flambée de violence à Jérusalem ne semble en rien spontanée.Tout porte à croire qu’elle s’inscrit dans un calendrier précis avec des objectifs clairs où rien n’a été laissé au hasard, afin de compromettre le rapprochement entre l’Etat Hébreu et les pays sunnites modérés. www.nuitdorient.com/n1198.htm

Peut-on parler de “réfugiés” palestiniens?_ – L’ONU doit traiter de la même façon tous les réfugiés dans le monde, y compris les « réfugiés palestiniens » et revoir le rôle de l’UNRWA. www.nuitdorient.com/n1534.htm

Une Nouvelle Ere Trump au Moyen Orient ?Si l’Occident cherche vraiment à pacifier le Moyen Orient et à y devenir plus crédible, il devrait abandonner ses illusions et ne plus prendre ses désirs pour la réalité. Il devrait réfléchir aux faits suivants qu’il est difficile d’esquiver trop longtemps. www.nuidorient.com/n28161.htm

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com
fr_FRFrançais
en_USEnglish fr_FRFrançais