🔴 Non confirmé : Le Chef suprême iranien, l'Ayatollah Khameini décède à 81 ans - © Infos-Israel.News - Sté Alyaexpress-News

Home»ACTIVITES DES ASSOCIATIONS»🔴 Non confirmé : Le Chef suprême iranien, l’Ayatollah Khameini décède à 81 ans – © Infos-Israel.News – Sté Alyaexpress-News

L’Iran nie les informations faisant état d’une détérioration de l’état de Khamenei . Un membre du bureau du dirigeant iranien a démenti les informations faisant état d’une détérioration de l’état de Khamenei et du fait qu’il avait transféré ses pouvoirs à son fils.
Il a souligné que Khamenei se sent bien et continue sa routine quotidienne comme d’habitude.

Si c’est le cas, ile ne le diront officiellement que dès qu’il sera remplacé par son fils.

Des rapports non confirmés sortent d’Iran affirmant que l’ayatollah Ali Khamenei, le chef suprême du régime islamique âgé de 81 ans, est décédé. Une annonce officielle ne sera faite qu’après le transfert des pouvoirs à son fils Mojtaba Khamenei.

Le journaliste iranien Momahad Ahwaze a rapporté samedi sur Twitter que des personnes proches de l’ayatollah étaient «très préoccupées» par la détérioration de son état. Ces inquiétudes ont conduit au début du processus de transfert du pouvoir à son fils de 51 ans, Sayyid Mojtaba Hosseini Khamenei, qui supervise actuellement plusieurs départements importants de la sécurité et du renseignement dans le pays. Ahwaze a suggéré que la maladie pourrait être un deuxième épisode de cancer de la prostate.

Les rapports de samedi suggéraient que les médecins de l’hôpital Masih Daneshvari de Téhéran avaient été transportés d’urgence au domicile du chef suprême et que certains de ses pouvoirs étaient transférés à son fils.

Khamenei, né le 19 avril 1939, est le deuxième dirigeant de l’Iran depuis la révolution iranienne en 1978, ayant pris ses fonctions en juin 1989. Il était auparavant président de l’Iran de 1981 à 1989. Khamenei est le chef d’État le plus ancien du Moyen-Orient. Est, ainsi que le deuxième dirigeant iranien le plus ancien du siècle dernier, après Shah Mohammad Reza Pahlavi. Khamenei est l’autorité politique la plus puissante de la République islamique et le commandant en chef de ses forces armées.

J-Post a rapporté que l’article 111 des constitutions de l’Iran stipule que «le successeur du chef suprême doit être choisi par l’Assemblée des experts, qui se compose actuellement de 88 ayatollahs. Dans l’intervalle, le pays serait administré par un conseil de direction provisoire, composé du président iranien, du juge en chef et d’un membre du conseil des gardiens.

En juin 1981, Khameini a à peine survécu à une tentative de l’assassinat avec une bombe. Il était malade en 2007, ne se présentant pas à des événements religieux publics, et des rumeurs de maladie ou de mort ont surgi. Encore une fois, en septembre 2014, Khamenei a subi une opération de la prostate dans ce que ses médecins ont décrit dans les médias d’État comme une «opération de routine», tandis que des sources de renseignement occidentales ont affirmé qu’il avait un cancer de la prostate.

Les États-Unis et l’Iran n’ont pas eu de relations diplomatiques officielles depuis la crise des otages en Iran en 1980, lorsque l’ambassade américaine a été prise en charge et que des diplomates américains ont été faits prisonniers. Khameini était un adversaire virulent des États-Unis. Il est également connu pour sa rhétorique antisémite et pour avoir proféré des menaces contre Israël.

 

Source: 🔴 Non confirmé : Le Chef suprême iranien, l’Ayatollah Khameini décède à 81 ans – © Infos-Israel.News – Sté Alyaexpress-News

Comments are closed.

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com
fr_FRFrançais