Musique classique : Aix-en-Provence célèbre la jeunesse

Home»Anciens2»Musique classique : Aix-en-Provence célèbre la jeunesse
Musique classique : Aix-en-Provence célèbre la jeunesse
La violoniste, Alma Deutscher, le pianiste, Jérôme Ducros, et la violoncelliste, Anastasia Kobekina, le 29 mars lors d’un concert du Festival de Pâques d’Aix-en-Provence. – Crédits photo : CAROLINE DOUTRE

Plusieurs jeunes prodiges sont à l’honneur du Festival de Paques d’Aix-en-Provence.

Pour sa première venue en France, Alma Deutscher a été intégrée «comme une grande» à la programmation du Festival de Pâques d’Aix-en-Provence. Une manière intelligente d’éviter l’effet «phénomène» que peut rapidement occasionner la présentation d’une enfant de 13 ans sur scène devant un parterre d’adultes pâmés. Transmission, tel est le maître mot du festival, codirigé par Dominique Bluzet et Renaud Capuçon. Une transmission éprouvée par le violoniste au cours de sa jeunesse et qu’il souhaite rendre à ses cadets en orchestrant chaque année le concert des générations.

Le récital de l’adolescente, le 29 mars dernier, en était la meilleure illustration, puisqu’elle rencontrait un autre pianiste-compositeur, de 40 ans son aîné, Jérôme Ducros. Le même soir, la jeunesse était à nouveau à l’honneur avec le Suisse Francesco Piemontesi, exceptionnel de brillance dans la Burlesque de Richard Strauss aux côtés de l’Orchestre national de France d’Emmanuel Krivine.

«Transmission, tel est le maître mot du festival, codirigé par Dominique Bluzet et Renaud Capuçon.»

Le lendemain, au conservatoire, le compositeur Éric Tanguy démontra qu’on peut avoir la moitié d’un siècle et garder un souffle créatif juvénile. Sa Rhapsodie pour alto et piano, interprétée par Suzana Bartal et Lise Berthaud, est d’une virtuosité jubilatoire. Un dialogue des générations qui se poursuivra dès ce soir avec la rencontre du flûtiste Emmanuel Pahud et de l’électrisante Khatia Buniatishvili. Autre voix à découvrir le 5 avril: celle de Catherine Trottmann, 26 ans. L’une des mezzos les plus prometteuses du moment.

Le 6 avril, le pianiste Lucas Debargue, d’un an plus âgé, jouera les profs lors d’une classe de maître au conservatoire. Avant de retrouver le lendemain l’Orchestre national de Russie et Mikhaïl Pletnev. Enfin, le 8, pour refermer le festival, la carte blanche de Renaud Capuçon fera parler, autour du tout jeune violoncelliste Kian Soltani (25 ans), l’expérience de deux monstres sacrés du clavier: Daniel Barenboïm et Martha Argerich!

www.festivalpaques.com


 

Source:© Musique classique : Aix-en-Provence célèbre la jeunesse

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com
fr_FRFrançais
en_USEnglish fr_FRFrançais