Municipales 2020. Lyon : la campagne éclair de Gérard Collomb

Home»A LA UNE»Municipales 2020. Lyon : la campagne éclair de Gérard Collomb

Municipales 2020. Lyon : la campagne éclair de Gérard CollombLe maire sortant de Lyon, Gérard Collomb, a présenté ce jeudi 20 février, ses têtes de listes à la fois pour les élections métropolitaines, dont il brigue la présidence, et pour les élections municipales où il a adoubé son poulain, l’ancien gymnaste Yann Cucherat.

Publié le 20/02/2020 à 18:26 Mis à jour le 20/02/2020 à 19:00 Le rendez-vous est donné en fin de matinée ce jeudi 20 février au Roof 52, à la confluence, à Lyon. Dans une petite salle surchauffée, ils sont tous là, les têtes de listes, les colistiers, les soutiens de la campagne. Gérard Collomb et Yann Cucherat entrent sous les applaudissements. Un long clip présente chaque tête de liste, circonscription par circonscription, puis arrondissement par arrondissement. Comme pour faire oublier l’âge du capitaine (Gérard Collomb a bientôt 73 ans, il est aux commandes de la ville depuis 19 ans) on nous explique que les listes sont complètement renouvelées (à 81% pour les métropolitaines comme pour les municipales), et que la moyenne d’âge des candidats est en dessous de 50 ans.
  Municipales 2020. Lyon : la campagne éclair de Gérard Collomb
Yann Cucherat, candidat à la mairie de Lyon : “Gérard Collomb me confie les clés d’une maison qu’il a construite pendant 20 ans qui a transformé radicalement la vie de ceux qui habitent cette magnifique ville de Lyon” – Paul Satis
Gérard Collomb est immuable. Sur chaque photo de campagne, à côté de chaque candidat, Gérard Collomb pose. Cette campagne, c’est la sienne. Yann Cucherat prend la parole, très brièvement. Et s’efface rapidement devant son mentor. Le ton est véhément, et les cibles désignées, sans être citées : les écologistes et son successeur à la présidence de la  Métropole, David Kimelfeld.

Est-ce qu’on continue à rivaliser avec Milan et Barcelone ou bien est ce qu’on se replie sur soi ?  lance Gérard Collomb à une salle conquise d’avance.

L’anneau des sciences au cœur de la campagne

Et si on en doutait, le sujet de clivage de cette campagne, c’est “l’anneau des sciences” autrement dit le bouclage du périphérique lyonnais. Exercice d’équilibriste pour Gérard Collomb : comment convaincre de sa fibre écologiste tout en promouvant un axe routier? Le discours est rodé : “Nous ne pouvons pas poser les problèmes de manière simpliste. Nous sommes en train de passer à des véhicules électriques puis à l’hydrogène.” Pour Gérard Collomb, les voitures finiront par ne plus polluer, donc le problème de la qualité de l’air se résoudra tout seul. Et en attendant, il estime qu’il faut écarter les voitures du centre-ville grâce à ce périphérique, qui enverra le trafic de transit sur les axes de contournement. “Avoir 115 000 véhicules par jour sous Fourvière, ça n’est pas une bonne chose.”

Nous avons commencé à transformer l’A7 à Perrache en boulevard urbain, c’est nous qui avons le projet le plus écologique de cette agglo

Le clivage avec les écologistes est bien là : la mobilité individuelle VS les contraintes à la circulation “si on ne garde pas la capacité à se déplacer, la ville va mourir”, l’attractivité économique comme moteur de sa politique.
Puis le candidat à la présidence de la Métropole de Lyon déroule ses thématiques, la sécurité, le troisième âge “lancer un grand plan d’EPHAD”, l’environnement. Le changement, oui mais dans la continuité : “J’ai toujours été tourné vers l’innovation, nous allons continuer et construire une métropole puissante, solidaire, et où il fera bon vivre.”
  Municipales 2020. Lyon : la campagne éclair de Gérard Collomb
Gérard Collomb, candidat à la Métropole de Lyon :”Cette campagne c’est un peu le concours Lépine de la démagogie.” – Paul Satis

La REM absente

Quant aux thématiques politiques, elles sont soigneusement évitées. Le nom d’Emmanuel Macron n’est jamais cité par son ancien ministre de l’Intérieur. Pas plus que n’est évoquée la République en Marche. Le parti n’a pas son logo sur les documents de campagne – la liste s’appelle “Un temps d’avance”. Comme si l’investiture LREM âprement disputée avec le concurrent Kimelfeld, finalement obtenue de haute lutte, était maintenant un boulet dans un contexte national défavorable à la majorité.
A midi, la météo est avec Gérard Collomb, et c’est sous un grand soleil que tout le monde rejoint la passerelle de la darse à Confluence pour la photo de campagne. Une campagne qui sera brève, à peine trois semaines. Un journaliste lance, goguenard : “faudrait pas qu’ils tombent à l’eau.”

Les têtes de listes de la Métropole et de la ville de Lyon

Les têtes de listes de la Métropole de Lyon :

  • Tête de liste générale : Gérard Collomb
  • Lyon Ouest : Gérard Collomb
  • Lyon Centre : Pierre Chambon
  • Lyon Sud : Christophe Geourjon
  • Lyon Sud Est : Louis Pelaez
  • Lyon Est : Carole Burillon
  • Lyon Nord : Richard Brumm
  • Rhône Amont : Isabelle Perrier Roux
  • Porte des Alpes : Izzet Doganel
  • Portes du Sud : Nathalie Frier
  • Lônes et Coteaux : Roland Crimier
  • Ouest : Julien Ranc
  • Val de Saône : Renaud George
  • Plateau Nord Caluire : Emmanuelle Pelluet

les têtes de liste à l’élection municipale de Lyon

  • Tête de liste générale : Yann Cucherat
  • 1er : Marc Lavoye
  • 2ème : Anne Sophie Condemine
  • 3ème : Carole Burillon
  • 4ème : Danielle Attias
  • 5ème : Yann Cucherat
  • 6ème : Ludovic Hernandez
  • 7ème : Jean-Yves Sécheresse
  • 8ème : Charles-Franck Lévy
  • 9ème : Gérard Collomb

Source:© Municipales 2020. Lyon : la campagne éclair de Gérard Collomb – – France 3 Auvergne-Rhône-Alpes

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com
fr_FRFrançais
en_USEnglish fr_FRFrançais