Mardi 19 février: Manifester ou pas !!!!

Home»EDITORIAL»Mardi 19 février: Manifester ou pas !!!!
Mardi 19 février: Manifester ou pas  !!!!

Antisémitisme : Le constat est clair, les symptômes évidents, le diagnostic est flou et la thérapeutique totalement erronée !!!!

Olivier Faure et le parti socialiste ont appelé les partis politiques ( à l’exception d’un seul) à venir manifester le Mardi 19 Février contre la montée de l’antisémitisme en France .

Œuvre salutaire et tant attendue direz-vous ! Alors, pourquoi s’interroger sur notre participation ou pas comme le font Alain Finkielkraut, le Rabbin Gabiel Farhi et d’autres ?

Tout simplement, parce que les choses ne sont pas si claires et que cette œuvre peut apparaître comme une manœuvre! Pire comme une récupération et une instrumentalisation de l’antisémitisme !

Cette question ne se poserait pas si TOUS LES Français étaient appelés à manifester ou si étaient évincés tous ceux qui pourraient paraître peu clair dans ce combat. Mais tel n’est pas le cas !

Des partis comme le Parti Communiste Français, les Verts , Générations-S, … ainsi que des organisations comme les indigènes de la République sont invités à participer alors qu’ils sont les catalyseurs de ce nouvel antisémitisme !

Pire encore, en excluant le seul Rassemblement National, on désigne de facto le coupable ! Les victimes seraient dans le défilé, les coupables à l’extérieur !

Dans ces conditions, participer à cette manifestation signifierait blanchir de leur responsabilité tous ceux qui participent de manière active à cette poussée d’antisémitisme et que nous confrontons régulièrement dans les prétoires !

Ce nouvel antisémitisme on le connait ! Le constat est clair, les symptômes évidents, le diagnostic est volontairement flou et la thérapeutique totalement erronée !!!!

Déjà, dans les années 70 le terrorisme palestinien, associé à leurs amis d’extrême-gauche (Action Directe, Brigades Rouges,…), avait choisi de s’attaquer aux Juifs partout sur la planète et notamment en France ! Depuis, cette violence n’a cessé de monter en puissance comme vous pouvez le constater ci-dessous et cette liste est loin d’être exhaustive :

23 mars 2018: assassinat de Mireille Knoll parce que juive

4 avril 2017: une femme de 65 ans, Sarah Halimi, est sauvagement agressée, torturée puis défenestrée parce que juive

9 janvier 2015: prise d’otages au magasin Hyper Cacher de la porte de Vincennes à Paris, attaque terroriste islamiste et antisémite, tuant 4 personnes et en blessant 5 autres .

19 mars 2012: Circulant à scooter et muni d’une caméra GoPro, Mohamed Merah ouvre le feu devant le collège Ozar-Hatorah à Toulouse, faisant quatre morts et un blessé grave.

8 septembre 2009: Un engin incendiaire est lancé contre une école juive à Marseille.

5 janvier 2009: Une voiture bélier en flammes est lancée contre la grille d’une synagogue à Toulouse.

13 février 2006: Ilan Halimi, jeune homme de 24 ans, est sauvagement assassiné parce que juif.

25 mai 2005: Deux individus lancent des bouteilles d’acide chlorhydrique sur une école juive du XVIIIe arrondissement à Paris.

15 novembre 2003: Une école juive est dévastée par le feu à Gagny (Seine-Saint-Denis).

19 novembre 2003: lâche assassinat de Sébastien Sellam parce que juif

8 juillet 2003: Une attaque à la barre de fer est dirigée contre des élèves de l’école Loubavitch à Paris.

10 avril 2002: 14 footballeurs de l’association Maccabi sont agressés à Bondy (Seine-Saint-Denis). Le même jour à Paris, l’autocar scolaire d’une école juive essuie des jets de pierres.

1er avril 2002: La synagogue Or Aviv de Marseille est ravagée par un incendie criminel. Une vague d’attaque aux cocktails Molotov vise alors des synagogues françaises.

31 décembre 2001: Un incendie détruit une classe de l’école Ozar-Hatorah de Créteil.

8 septembre 1995: A Villeurbanne (Rhône), l’explosion d’une voiture piégée devant l’École juive de Lyon fait 14 blessés.

29 mars 1985: A Paris, 18 personnes sont blessées dans l’explosion d’une bombe au cinéma Rivoli Beaubourg, qui accueille alors le Festival international du cinéma juif.

17 septembre 1982: Un diplomate israélien est grièvement blessé à Paris par l’explosion de sa voiture, rue Cardinet dans XVIIe arrondissement. Revendiqué par les Fractions révolutionnaires armées libanaises, l’attentat fait 51 blessés.

9 août 1982: Rue des Rosiers dans le Marais, il est un peu plus de 13 heures quand cinq hommes armés font irruption dans le restaurant de Jo Goldenberg, bondé à cette heure de forte affluence. Le commando ouvre le feu et lance des grenades. Le bilan est lourd: 6 morts et 22 blessés, ce qui en fait l’attentat antisémite le plus grave commis en France depuis la Libération.

3 avril 1982: Le diplomate israélien Yacov Barsimantov est assassiné dans son immeuble avenue Ferdinand-Buisson, dans le XVIe arrondissement de la capitale.

3 octobre 1980: Rue Copernic, à Paris, l’explosion d’une bombe dissimulée dans la sacoche d’une moto devant la synagogue fait 4 morts et 9 blessés.

27 mars 1979: Au lendemain de la signature du Traité de paix israélo-égyptien, une explosion fait 33 blessés dans un foyer israélite de la rue Médicis, dans le VIe arrondissement de Paris.

20 mai 1978: A l’aéroport d’Orly, trois hommes ouvrent le feu dans la salle d’embarquement de la compagnie El Al, faisant 4 morts et 5 blessés. L’attentat est revendiqué par «Les fils du Liban», une organisation libanaise inconnue.

Depuis la première intifada, soit depuis près de 20 ans, nous constatons cette montée infernale de l’antisémitisme dans notre pays qui n’est évidemment pas un effet du hasard !

Depuis des lustres, nous avons constaté qu’à l’antisémitisme nationaliste et proudhonien d’avant-guerre a succédé un antisémitisme islamiste et d’ultra-gauche qui se veut antisioniste, masquant ainsi sa véritable nature par une façade politique ! Et, aujourd’hui l’idéologie proudhonienne, profondément et absolument antisémite, refait surface et certains membres éminents du Parti Socialiste osent s’y référer !

Samedi 15 Février, Alain Finkielkraut s’est fait insulté par des salafistes en Gilets Jaunes, certains d’entre eux étant fichés S !

Comment est-ce possible ? Comment des fichés S peuvent-ils se retrouver dans ces manifestations sans être interceptés ?

Mais suite à cette infamie, quels sont ceux qui n’ont pas voulu apporter leur soutien à Finkielkraut : des élus de la France Insoumise, Yasser Benattar ou Jean-Pierre Mignard ( socialiste proche d’Emmanuel Macron!) !!!

Rappelons que Olivier Faure, qui a appelé à cette manifestation, a eu des mots extrêmement durs et agressifs à l’égard Israël et a appelé à une reconnaissance unilatérale de a Palestine ! Il fait cause commune avec les communistes qui, partout où ils ont sévi sur la planète, ont promu l’antisémitisme parfois avec violence et de manière mortifère !

Dans cette manifestation, nous allons retrouver des Communistes, des Verts , des Générations-S, des Indigènes de la République ou des membres de la France Insoumise ! Les élus de ce beau monde font citoyens d’honneur des «Assassins de Juifs» , des terroristes; ils appellent au boycott d’Israël et de citoyens juifs et nous les assignons régulièrement pour incitation à la haine raciale ou devant le tribunal administratif lorsqu’ils sont élus et prennent des décisions délictuelles. Nous allons également retrouver Yasser Benattar et d’autres personnages douteux !

Tout ce beau monde défilait en juillet 2014 aux cris de «Mort aux Juifs» dans une manifestation qui se terminait en quasi pogrom devant la synagogue de la rue de La Roquette !

Dans ces conditions pouvons-nous manifester avec ces gens là sans nous discréditer ? Pour ma part, je ne le crois pas !

Cependant cette décision est personnelle et nous laissons à chacun le liberté de choix selon sa conscience.

A cette occasion, nous avons fait un sondage pour connaître votre position et le résultat, à l’heure actuelle, avec 2500 votes est à 88% DE NE PAS Y ALLER et 12% pour y aller quand même !

Vous trouverez ci-dessous l’interview du Rabbin Gabriel Farhi et notre sondage auquel vous pouvez continuer à contribuer.

Richard C. ABITBOL
Président

Billet du Rabbin Gabriel FARHI sur Judaïque FM en date du 17 février 2019

2 Responses to "Mardi 19 février: Manifester ou pas !!!!"

  1. Jean-Marie   15 décembre 2018 at 8 h 40 min

    Joli billet sur les effets de l’imprévoyance de nos “gouvernants” à l’origine du déclenchement de ce mouvement, mais pas un mot sur :
    – le parasitage de notre économie et ses causes…
    – cette redistribution faussée : “plus pour les autres que pour les nôtres” ..
    Il est heureux que Monsieur Nettahiaou ne dirige pas son pays comme nos “gouvernants” !

    Répondre
  2. Jean-claude Cohen   18 février 2019 at 13 h 07 min

    J’ai toujours été stupéfié par le niveau d’impreparation de notre communauté à ce qui lui arrive.
    Comment expliquer, en effet, que nous ayons vecu, depuis la guerre, uniquement dans la commémoration ?
    Comment les dirigeants communautaires ont-ils, à ce point, être soirs et aveugles à ce qui étaient bien plus que des signes précurseurs ?
    J’ai tenté d’alerter, depuis la profanation du cimetière de Carpentras, un auditoire sourd qui ne comprenais simplement pas.
    Il y a vingt ans, j’ai découpé, dans le courrier des lecteurs d’un grand journal, les propos suivants “les juifs m’emmerdent”. Il a rencontré le même intérêt…
    Le peuple des prophètes à totalement perdu le sens du mot ANTICIPER !
    Doit-on, peut-on être surpris ?

    Répondre

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com
fr_FRFrançais
en_USEnglish fr_FRFrançais