L’ONU examine une résolution rejetant la décision de Trump sur Jérusalem

Home»A LA UNE»L’ONU examine une résolution rejetant la décision de Trump sur Jérusalem

L’ONU examine une résolution rejetant la décision de Trump sur Jérusalem

 

Ce projet de résolution, qui souligne que le statut de Jérusalem « doit être résolu par la négociation », pourrait être mis au vote dès lundi

Le Conseil de sécurité de l’ONU examine un projet de résolution visant à rejeter la décision du président américain Donald Trump de reconnaître Jérusalem comme capitale officielle de l’État d’Israël.

L’Égypte a fait circuler samedi un texte, obtenu par l’AFP, qui demande notamment que la décision unilatérale prise par les États-Unis soit révoquée. Ce projet de résolution pourrait être mis au vote dès lundi.

La décision de Donald Trump de reconnaître Jérusalem comme la capitale d’Israël a déclenché la colère des Palestiniens, des manifestations dans le monde musulman et une réprobation quasi unanime de la communauté internationale.

Le projet de résolution souligne que le statut de Jérusalem « doit être résolu par la négociation » et fait part de « profonds regrets concernant les récentes décisions sur Jérusalem », sans mentionner nommément les États-Unis.

Le texte affirme également que « toute décision ou action visant à altérer le caractère, le statut ou la composition démographique » de Jérusalem « n’a pas de force légale, est nulle et non avenue et doit être révoquée ».

Les diplomates s’attendent à ce que les États-Unis posent leur veto pour bloquer cette résolution qui devrait recevoir le soutien des 14 autres membres du Conseil de sécurité.

L’ONU examine une résolution rejetant la décision de Trump sur Jérusalem
L’ambassadeur d’Israël à l’ONU Danny Danon au Conseil de sécurité de l’ONU le 25 juillet 2017 (Crédit : l’ONU / Manuel Elias via la mission d’Israël à l’ONU)

L’ambassadeur d’Israël à l’ONU, Danny Danon, « vivement condamné » le projet de résolution, qui relève selon lui d’une tentative des Palestiniens de « réinventer l’histoire ».

« Aucun vote ou débat ne changera la réalité évidente que Jérusalem a été et sera toujours la capitale d’Israël », a-t-il déclaré dans un communiqué.

« Cette semaine, nous accueillerons chaleureusement le vice-président américain Mike Pence. Il est un grand ami d’Israël ; il est un grand ami de Jérusalem. Une fois de plus, je voudrais remercier tout particulièrement le président Trump et son administration pour leur détermination à défendre la vérité sur Israël, pour avoir vigoureusement rejeté les tentatives d’utiliser l’ONU comme plate-forme contre Israël et pour [leur] soutien général. Nous l’accueillerons chaleureusement ici et à la Knesset, » a déclaré dimanche matin le Premier ministre israélien, Benjamin Netanyahu.

Israël a annexé la partie orientale de Jérusalem, dont elle a pris le contrôle pendant la guerre de 1967, puis voté une loi en 1980 faisant de la Ville sainte sa capitale « indivisible ».

Cette annexion n’a jamais été reconnue par la communauté internationale et les Palestiniens considèrent Jérusalem-Est comme la capitale de leur futur Etat.

Plusieurs résolutions de l’ONU ont appelé Israël à se retirer des Territoires saisis lors de la guerre de 1967.

En 1980, le Conseil de sécurité a adopté une résolution déclarant que « toutes les mesures et actions législatives et administratives prises par Israël, puissance occupante, qui visent à modifier le caractère et le statut de la ville sainte de Jérusalem n’ont aucune validité juridique ».

Les États-Unis s’étaient abstenus lors de ce vote, autorisant l’adoption de la mesure.

Source: L’ONU examine une résolution rejetant la décision de Trump sur Jérusalem

2 Responses to "L’ONU examine une résolution rejetant la décision de Trump sur Jérusalem"

  1. Déborah Wolkowicz Breillat   18 décembre 2017 at 11 h 07 min

    Si le Conseil de Sécurité veut être crédible sur ce point précis « que toute décision sur Jérusalem n’a pas de force légale » pourquoi n’a-til Pas dénoncé les décisions de l’UNESCO Affirmant un droit de souveraineté de la « Palestine «  Sur le Mont du Temple ? D’autant plus que l’UNESCO est une Agence affiliée à l’ONU.

    Répondre
  2. Hazen   19 décembre 2017 at 9 h 13 min

    Jérusalem est et a été la capitale spirituelle du peuple d’Israël. Même le Coran des musulmans n’a cité que Banou Israël et Jamais de paléstine puisque l’islam est né à la Meque et a la mort de Mohamed cet islam était cerné entre Yathrib(Médine et la Meque)
    La Palestine est une pure invention des pan arabes pendant la guerre froide profitant ainsi des clivages est ouest.
    Israël a le droit de choisir sa ville spirituelle comme capitale Administrative c’est son droit.
    Les arabo-musulmans ont la Meque Medine Karbalaa … pour faire leurs interminables pèlerinages.
    Trump est un Homme Président Courageux et honnête. Il ne fait que rendre justice à qui de droit

    Répondre

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com
fr_FRFrançais
en_USEnglish fr_FRFrançais