L'Iran se plaint à l'ONU de l'ingérence des États-Unis

Home»A LA UNE»L’Iran se plaint à l’ONU de l’ingérence des États-Unis
L'Iran se plaint à l'ONU de l'ingérence des États-Unis
Dans la foulée de manifestations massives de soutien au régime, l’armée d’élite du pouvoir iranien a proclamé mercredi la fin du mouvement de contestation, qui a fait 21 morts et entraîné des centaines d’arrestations depuis une semaine. PHOTO AFP

L’Iran s’est plaint auprès du Conseil de sécurité et du secrétaire général de l’ONU Antonio Guterres d’ingérence des États-Unis dans ses affaires intérieures, dans une lettre rendue publique mercredi par la mission diplomatique iranienne auprès des Nations unies.

«J’ai l’honneur d’attirer votre attention sur les tentatives larges et récentes des États-Unis d’intervenir dans les affaires intérieures de l’Iran», a écrit dans cette missive le représentant iranien à l’ONU, Gholamali Khoshroo.

«L’administration américaine actuelle a franchi toutes les limites en enfreignant les règles et les principes du droit international régissant la conduite civilisée des relations internationales», ajoute le diplomate.

«Au cours des derniers jours, l’administration américaine dirigée par le président américain a augmenté ses interventions d’une manière grotesque dans les affaires intérieures de l’Iran sous prétexte de fournir un soutien à des manifestations sporadiques», a-t-il souligné en reprenant l’argumentation de Téhéran d’une contestation ourdie de l’étranger.

«Le droit de manifester est prévu et garanti par la Constitution de l’Iran», rappelle aussi Gholamali Khoshroo.

Quasiment tous les jours depuis une semaine, l’administration américaine dénonce le régime iranien dont Donald Trump a fait une bête noire depuis son arrivée au pouvoir il y a un an. Washington a réclamé mardi des réunions urgentes du Conseil de sécurité pour parler de l’Iran mais aucune date n’a encore été arrêtée pour de telles discussions.

Mercredi, pour le deuxième jour consécutif, Antonio Guterres a fait part de sa préoccupation face à la crise qui secoue l’Iran, en réclamant l’arrêt des violences lors des manifestations.

Dans la foulée de manifestations massives de soutien au régime, l’armée d’élite du pouvoir iranien a proclamé mercredi la fin du mouvement de contestation, qui a fait 21 morts et entraîné des centaines d’arrestations depuis une semaine.

Source: © L’Iran se plaint à l’ONU de l’ingérence des États-Unis | Moyen-Orient

2 Responses to "L’Iran se plaint à l’ONU de l’ingérence des États-Unis"

  1. Maurice Partouche
    Maurice Partouche   4 janvier 2018 at 11 h 28 min

    Alors Que l’Iran se débrouille toute seule de ses problèmes ! On ne doit jamais refuser de l’aide dans la vie!

    Répondre
  2. Maurice Partouche
    Maurice Partouche   4 janvier 2018 at 11 h 28 min

    Les 54 pays musulmans devraient Constituer un budget pour l alouer aux palestiniens et à leurs associations.
    Pourquoi demander aux États-Unis d’amérique de l’argent alors qu’on leur crache dessus.
    Soyons logique, on prend d’une main de l’argent et de l’autre main, on leur tape dessus.
    Alors dans la vie, on ne peut pas gagner sur tous les tableaux; il faut accepter certaines conséquences, surtout lorsqu’on est demandeur.
    Ils sont demandeurs d’argent…et ils ont le culot de se monter contre leurs propres bienfaiteurs.
    Honte à eux!
    À croire que ça plaît aux gouvernants palestiniens de jouer ce petit jeu.

    Répondre

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com
fr_FRFrançais
en_USEnglish fr_FRFrançais