L’éditorial du Figaro: «Ratés de la vaccination, la colère et la honte»

Home»A LA UNE»L’éditorial du Figaro: «Ratés de la vaccination, la colère et la honte»

Par Vincent Trémolet de Villers

Qui commande? Qui décide? Qui applique? Si l’art du gouvernement est dans l’exécution, inutile de se cacher derrière des dénégations fracassantes, c’est une crise politique que nous vivons. Reprenons. Face au Covid-19, l’équation gouvernementale a fait du vaccin l’élément central. Soit. Il devait donc provoquer l’effet de souffle des grandes espérances collectives, entraîner un élan national après dix mois de peines…

Las! Quand l’Amérique, Israël, la Grande-Bretagne, l’Allemagne galopent, la France avance au rythme de l’escargot. Championne dans les restrictions, médaille d’or des attestations, elle est bonne dernière dans les solutions. «Nous n’y sommes pour rien ; les Français, trop sceptiques, sont coupables», claironne la parole officielle. Allons! Inutile d’invoquer la défiance d’une partie de l’opinion, quand il fallait justement s’appuyer sur la majorité de Français favorables au vaccin.

Depuis des mois, nos décideurs avaient le temps de préparer une logistique convaincante par sa rapidité et son efficacité. À la place: rien ou presque. La lenteur dans notre stratégie vaccinale, dénoncée par le chef de l’État lui-même, n’est pas seulement incompréhensible, elle est scandaleuse. En politique, les événements sont des dynamiques en action: le soupçon, scellé dans l’opinion par le mensonge originel sur les masques, ressurgit avec une telle force qu’il sera difficile de le dissiper.

Emmanuel Macron promet que l’exécutif va montrer dès aujourd’hui sa capacité d’exécution. En d’autres termes, dépasser la crainte paralysante du risque pénal, surmonter l’impéritie déclassante qui caractérise depuis le début de cette crise notre administration. Faut-il le croire? Les Français, épuisés de discours grandiloquents, de promesses contradictoires, de restrictions arbitraires, semblent incrédules. Comment leur en vouloir?

Source: L’éditorial du Figaro: «Ratés de la vaccination, la colère et la honte»

Comments are closed.

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com
fr_FRFrançais