:Le Bureau National de Vigilance Contre l'Antisémitisme salue la décision de l'Etat Hébreu d'interdire son territoire aux organisations qui appellent au boycott d'Israel.

Home»A LA UNE»:Le Bureau National de Vigilance Contre l’Antisémitisme salue la décision de l’Etat Hébreu d’interdire son territoire aux organisations qui appellent au boycott d’Israel.
:Le Bureau National de Vigilance Contre l’Antisémitisme salue la décision de l’Etat Hébreu d’interdire son territoire aux organisations qui appellent au boycott d’Israel.

Image en ligne
                           8 Boulevard Saint Simon 93700 Drancy

Le Président                                                      Drancy le 8 janvier 2018         
:Le Bureau National de Vigilance Contre l'Antisémitisme salue la décision de l'Etat Hébreu d'interdire son territoire aux organisations qui appellent au boycott d'Israel.Sammy GHOZLAN
 Le Bureau National de Vigilance Contre l'Antisémitisme salue la décision de l'Etat Hébreu d'interdire son territoire aux organisations qui appellent au boycott d'Israel.

Le Bureau National de Vigilance Contre l'Antisémitisme salue la décision de l'Etat Hébreru d'interdire son territoire aux organisations qui appellent au boycott d'Israel.

Parmi elles figurent  l'Association France Palestine Solidarité, et BDS France, qui comprend plusieurs associations hostiles dont Europalestine – Capjpo et ses satellites dont les actions commandos sont surveillées et poursuivies en justice par le BNVCA.
Le BNVCA rappelle avoir été précurseur dans cette lutte en France contre le Boycott visant lsrael. 
Les premières plaintes déposées en 2009 par le BNVCA contre les activistes BDS,et la question au gouvernement posée par le député Eric Raoult à la demande de Sammy Ghozlan, ont conduit la Ministre de la Justice à fixer aux parquets les bases de sa politique pénale en la matière, et contenues dans la Circulaire dite  "Alliot Marie"publier en Février 2010.

Le Président du BNVCA Mr Sammy Ghozlan en rencontrant tous les ministres qui se sont succédé;a veillé à ce que cette disposition légale ne soit pas abrogée Tous les Gardes des sceaux Michel Mercier, Christiane Taubira, Jean Jacques Urvoas lui ont confirmé que cette politique pénale sera maintenue.Le BNVCA souligne que tous les Présidents de la République française,,comme les différents Premiers Ministres et Ministres de l`intérieur,ou l'ancien President de l`Assemblée nationale, M. Claude Bartolone, l`ont affirmé d'une seule voix :" l`antisémitisme avance sous le masque de l`antisionisme."Pour nous,l'appel au boycott d`Israël sous toutes ses formes participe de cette propagande antisioniste qui pousse à l'acte antijuif depuis 19 ans.. En France cette infraction constitue un délit ptévu et réprimé par le Code pénal à l'article 225. et sur le fondement de l’article 24 de la loi du 29 juillet 1881 sur la liberté de la presse, ces actions sont assimilées à de la provocation à la discrimination, à la haine ou à la violence à l’égard d’un groupe de personnes en raison de leur origine nationale .Près de 250 plaintes ont été déposées dans les deux par le BNVCA, .Dès les deux premières années  80 personnes sont poursuivies devant les tribunaux de l'hexagone. Le BNVCA fort de son bon droit a gagné plusieurs procès, y compris devant la Cour de Cassation, la plus haute cour de justice de l`Etat. 

Et le 2 février 2013, les avocats du BNVCA ont plaidé avec succès devant le Conseil Constitutionnel qui confirme le 12 avril 2013 la légalité de la loi et rejette totes les demandes du QPC formulées par les avocats de BDS.
Suite à la plainte du BNVCA, déposée en 2010,et en vertu de ces lois qu’ont été condamnés les onze activistes accusés suite à une action d’appel au boycott de produits importés d’Israël menée dans un hypermarché alsacien à Izillach,près de Mulhouse .Ils avaient été d’abord relaxés par le Tribunal de grande instance de Mulhouse en 2011, puis condamnés par la Cour d’appel de Colmar en 2013. La Cour de cassation ayant rejeté leur pourvoi le 20 octobre 2015,ils ont formé un recours auprès de la Cour Européenne (CEDH ) contre la France,en mars 2016. .L'avocat du BNVCA a transmis son mémoire de nature à soutenir l'action de la France dans cette action



Depuis 2009 , en France,des commandos pro-palestiniens, composes de communistes, gauchistes, altermondialistes, islamistes, djihadistes, investissent les grandes surfaces, vident les rayons de leurs produis israéliens, appellent à boycotter Israël, se mettent en scène et diffusent leurs actions sur internet.

Ces actions ne nous dérangeraient pas si, comme nous le craignions et l`avions pressenti, elles n`allaient conduire à la commission d`actes antijuifs dont la logique maléfique et implacable culmine avec l`assassinat des élèves de l`école juive Ozar Hathora de Toulouse par Mohamed  MERAH qui a declaré avoir commis son crime “POUR `VENGER LES ENFANTS PALESTINIENS".Les islamo terroristes comme Kouachi, Coulibali, Nemouche,ELGhram, les djihadistes auteurs des attentats de novembre à "Charlie"
 et Hypercahsher ou ceux de janvier au bataclan Saint Denis etc, ont revendiqué leurs crimes en invoquant les mêmes raisons propalestiniennes., vengeresses.

Lors de leurs exactions, les commandos B.D.S. pressent les oranges de JAFFA et crient "LE JUS EST LE SANG DES ENFANTS PALESTINIENS". Ils prennent les lingettes pour bébés fabriquées en Israël et déclarent : "LES ISRAELIENS FABRIQUENT CES PRODUITS POUR LES BEBES, MAIS ILS ASSASSINENT LES ENFANTS PALESTINIENS". Cela pénètre les mentalités et MERAH est devenu une idole, un modèle pour toute une frange de marginaux islamistes ou islamisés. Pour une grande partie de la société française, les israéliens pratiquent l`apartheid, leurs soldats agissent comme des nazis.
Le BNVCA a déposé des requêtes auprès des tribunaux administratifs compétents contre lespour faire annuler les décisions des conseils municipaux qui ont appelé officiellement au boycott d'Israel. 
Nous avons déposé  plainte le 17/11/16, contre les élus locaux de la ville d'Ivry qui ont appelé au boycott des produits israeliens lors du conseil du du  20 octobre 2016 .https://mail.google.com/mail/ca/u/0/#search/bensimon+ivry/15f341052bdcb471

Le mouvement B.D.S. que même des israéliens comme le jurnaliste de Haarets M. Gideon Levy admire et auquel il se réfère opère partout en France et s`attaque à tout ce qui représente Israël et non seulement aux produits qui seraient fabriqués dans les territoires. Le boycott est économique, intellectuel, artistique et sportif. Pour parer à son developpement et à ses conséquences réelles sur les personnes et les biens de la communauté juive, le BNVCA a poursuivi en justice ces commandos. En France la loi prévoit et punit les appels à boycott. La ministre de la justice l`a confirmé dans une circulaire officielle.


Si par nos actions nous sommes parvenus à réduire les boycotteurs au silence, nous constatons que nos adversaires les plus redoutables et les plus sournois se trouvent parmi des israéliens, qui donnent un coup de pied de l`âne à leur propre pays tout en enfonçant un poignard dans le dos des Juifs de France, lorsque, animés de l'immémorielle haine de soi, comme Gideon Levy, Michel Warchazski, Shlomo Sand, et autres comparses, pseudo intellectuels qui déshonorent leurs titres universitaires, ils appellent au boycott de leur pays
Ainsi M. Warshavski, qui témoigne en faveur de B.D.S., se vante devant les juges d`avoir créé une association "BOYCOTT DE L INTERIEUR" avec l`aide du F.P.L.P., cette organisation terroriste que les français connaissent depuis le détournement de l`avion d`Air france sur Entebbé et à laquelle appartient le célèbre terroriste CARLOS


:Le Bureau National de Vigilance Contre l'Antisémitisme salue la décision de l'Etat Hébreu d'interdire son territoire aux organisations qui appellent au boycott d'Israel. Garanti sans virus. www.avg.com

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com
fr_FRFrançais
en_USEnglish fr_FRFrançais