Le BNVCA proteste auprès du CSA , du Ministre de la Culture et de l'ambassadeur d'Allemagne en France et leur demande de faire détruire une scène de nature antisémite, de la série"" Il était une fois la vie"

Home»A LA UNE»Le BNVCA proteste auprès du CSA , du Ministre de la Culture et de l’ambassadeur d’Allemagne en France et leur demande de faire détruire une scène de nature antisémite, de la série”” Il était une fois la vie”

Le BNVCA  proteste auprès du CSA , du Ministre de la Culture et de l'ambassadeur d'Allemagne en France et leur demande de faire détruire une scène de nature antisémite, de la série"" Il était une fois la vie"

8 Boulevard Saint Simon 93700 Drancy


Le BNVCA  proteste auprès du CSA , du Ministre de la Culture et de l'ambassadeur d'Allemagne en France et leur demande de faire détruire une scène de nature antisémite, de la série"" Il était une fois la vie"

8 Boulevard Saint Simon 93700 Drancy

Le 5/5/2030
Le Président
Sammy GHOZLAN 
01 77 38 49 44

 Le BNVCA a été alerté par de nombreux internautes et téléspectateurs indignés par la diffusion d'une scène de la série “Il était une fois… la vie” perçue comme antisémite.

La scène mise en cause se situe au niveau de l’épisode 3, les sentinelles du corps, que le bât blesse. On y voit des globules blancs tuer des bactéries à l’aide d’un gaz bleu. Après l’avoir inhalé, les bactéries toussent et s’écroulent avant de mourir.

A un moment, on entend une des bactéries s’écrier «Oy vey gevalt», une expression yiddish exprimant le désespoir.

Cette exclamation se retrouve uniquement dans la version allemande de la série.

Sur le site officiel allemand de «Es war einmal…das Leben», il est ainsi précisé que la scène est censée faire allusion au Troisième Reich. Une explication quelque peu « naïve » selon la revue «Übermedien» (https://uebermedien.de/48718/es-war-einmal-der-antisemitismus/) qui rappelle que dans l’épisode en question les Juifs sont ainsi comparés à des bactéries devant être gazées.

 

La série télévisée “Il était une fois la vie “est un grand classique parmi les dessins animés : la série TV française « Il était une fois…la vie », a été réalisée en 1986. Expliquant aux enfants le fonctionnement du corps humain, elle a été diffusée dans de nombreux pays du monde entier. Même après près de 35 ans, les épisodes continuent à être diffusés à la télévision. La série est même actuellement proposée sur Netflix.

 

Or après toutes ces années, la série se retrouve désormais sous le feu des critiques, rapporte «Blick»,(https://www.blick.ch/news/ausland/beliebte-kinderserie-in-der-kritik-nazi-skandal-bei-es-war-einmal-das-leben-id15869599.html) reprenant une information du magazine « Übermedien ».

 

S'agissant d'une série télévisée d'animation française, le BNVCA a décidé de saisir Mr Roch Olivier Maistre Président du CSA (Conseil Supérieur de l'Audio Visuel), ainsi que Mr Franck Riester, Ministre français de la Culture pour lui demander de prendre sans délai des mesures et faire les observations aux producteurs de cette série, leur exprimer un sermon sévère, et les contraindre à supprimer et détruire définitivement les scènes scandaleuses de cette série.

 

Le BNVCA réclame également à Mr Nikolaus Meyer-Landrut, Ambassadeur d'Allemagne en France afin qu'il informe son gouvernement, de notre protestation et de notre souhait qu'il prenne les mesures qui s'imposent 

5 Responses to "Le BNVCA proteste auprès du CSA , du Ministre de la Culture et de l’ambassadeur d’Allemagne en France et leur demande de faire détruire une scène de nature antisémite, de la série”” Il était une fois la vie”"

  1. Maria VILLANCHER   5 mai 2020 at 19 h 02 min

    C’est minable de faire la scène et surtout la reproduire 25 ans après. Une honte.

    Répondre
  2. Marie GRINDEL   13 mai 2020 at 23 h 38 min

    IL FAUT CONTINUER A ETRE VIGILANTS AFIN QUE LA BETE IMMONDE NE RESURGISSE PAS.
    MARIE GRINDEL

    Répondre
  3. Marie GRINDEL   13 mai 2020 at 23 h 43 min

    iL FAUT CONTINUER A ETRE VIGILANTS AFIN QUE LA BETE IMMONDE NE
    RESURGISSE PAS

    Répondre
  4. Marie GRINDEL   14 mai 2020 at 0 h 05 min

    iL FAUT CONTINUER A ETRE VIGILANTS AFIN QUE LA BETE IMMONDE

    Répondre
  5. Marie GRINDEL   14 mai 2020 at 0 h 06 min

    Il faut continuer a etre vigilants afin que la bete immonde ne resurgisse pas.

    Répondre

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com
fr_FRFrançais
en_USEnglish fr_FRFrançais