Le BNVCA dénonce et condamne le croquis d'une croix gammée découvert dans la classe d'une professeur de confession juive, de l'Ecole Spécialisée du Château de Nice le 19/02/18

Home»EDITORIALISTES»Le BNVCA dénonce et condamne le croquis d’une croix gammée découvert dans la classe d’une professeur de confession juive, de l’Ecole Spécialisée du Château de Nice le 19/02/18
Le BNVCA dénonce et condamne le croquis d’une croix gammée découvert dans la classe d’une professeur de confession juive, de l’Ecole Spécialisée du Château de Nice le 19/02/18

;text-indent:0px;text-transform:none;white-space:normal;word-spacing:0px;background-color:rgb(255,255,255);text-decoration-style:initial;text-decoration-color:initial”>
Images intégrées 1

8 Boulevard Saint Simon 93700 Drancy


Le Président

Sammy Ghozlan

0177384944 

Drancy le 28 Février 2018

Le Bureau National de Vigilance Contre l'Antisémitisme dénonce et condamne les tags antisémites découverts dans la classe d'un professeur de confession juive, à l'école  Spécialisée du Château à Nice (06).

Selon la professeure des écoles qui a requis le BNVCA, lorsqu'elle arrive le 19/2/18 dans sa classe, Madame Hélène B. constate qu'une une croix gammée a été peinte sur une affiche avec des paillettes, et des pinceaux.

Elle nous déclare que selon elle, la porte a été ouverte et refermée avec une clé, que l'alarme a été désactivée. Le tiroir de son bureau a été fracturé, les bons points jetés à terre et une tablette subtilisée.

Le directeur de l'établissement a déposé plainte.
De toute évidence, les auteurs ont cambriolé cette classe car ils savaient que c'était celle de la professeure de confession juive.  Le BNVCA tient à ce que les faits ne soient ni dénaturés ni minimisés dans le but d'en relativiser  la gravité et leur nature antisémite. 
Selon nos informations, la vidéosurveillance installée par la Ville de Nice aura enregistré les silhouettes de deux jeunes individus (l'un coiffé d'une casquette, l'autre petit et brun) qui ont pénétré dans la classe, sans effraction, et peint cette croix gammée.

Le BNVCA qui recommande à la requérante de déposer plainte en son nom pour les faits dont elle a été victime, a désigné Maître Baccouche pour l'assister juridiquement.
Le BNVCA qui a décidé de se constituer partie civile, demande à la police de tout mettre en oeuvre pour identifier les auteurs de l'infraction et les interpeller.



Images intégrées 2

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com
fr_FRFrançais
en_USEnglish fr_FRFrançais