Le BNVCA consterné par le débat judéo-juif autour de Zemmour

Home»A LA UNE»Le BNVCA consterné par le débat judéo-juif autour de Zemmour

COMMUNIQUE

Le BNVCA, dont la mission est de lutter chaque jour contre l’antisémitisme, est consterné de voir l’ampleur prise par le débat judéo-juif autour de Zemmour.

Le BNVCA a récemment rappelé que « le vote juif n’existe pas » et que les citoyens de confession juive votent, comme tous les citoyens, en fonction de leurs arbitrages personnels.

Le BNVCA rappelle que les jeunes étudiants juifs récemment tabassés à Lyon, de même que les coupables qui se trouvent actuellement dans le box des accusés de l’affaire Mireille Knoll relèvent de l’antisémitisme islamiste qui se nourrit de palestinisme et du fond sonore de plus en plus audible d’un antisémitisme décomplexé.

Les croix gammées qui défigurent les murs de nos villes sont une horreur qui joue sans vergogne sur la page la plus noire de l’histoire de l’humanité et réveillent les monstres qui dorment.

Le débat actuel de personnalités juives sur la candidature de Zemmour a un effet d’amplificateur de l’antisémitisme, de tous les antisémitismes.

La recrudescence de l’antisémitisme ne peut que s’accélérer face à cet emballement de la scène médiatique, surtout au regard du petit pourcentage de juifs.

Zemmour ne s’est pas présenté comme représentant de la communauté juive, ses déclarations contestables et contestées ne doivent pas venir renforcer le vieux complotisme des « ils sont partout ».

Le BNVCA, très choqué par les déclarations factieuses de Zemmour, considère que les élites de la Communauté juive auraient dû traiter tout cela par le mépris.

Il est urgent de cesser ce débat stérile qui élargit le champ d’action des antisémites, qu’ils soient d’extrême droite et d’extrême gauche.

Dans ce brouhaha, il devient plus difficile de poursuivre les agressions verbales comme celles de Mélenchon ou de Le Pen relaxé après sa sinistre « fournée ».

Ce débat dessert les citoyens de confession juive, il dessert l’attention due à l’élection présidentielle, il dessert la démocratie.

Le BNVCA attend le retour à la retenue qui sied à la campagne présidentielle

3 Responses to "Le BNVCA consterné par le débat judéo-juif autour de Zemmour"

  1. Anonyme   1 novembre 2021 at 21 h 55 min

    D’accord avec le BNVCA !

  2. Anonyme   1 novembre 2021 at 23 h 06 min

    Honte aux responsables juifs de s’attaquer ainsi à Zemmour sur des problèmes totalement secondaires et fantasmés. Ces mêmes personnes ou leurs enfants feront leurs valises si Zemmour est mis au rencart.

  3. Anonyme   2 novembre 2021 at 0 h 17 min

    Honte aux responsables juifs de s’attaquer ainsi à Zemmour sur des problèmes totalement secondaires et fantasmés. Ces mêmes personnes ou leurs enfants feront leurs valises si Zemmour est mis au rencart.
    Zemmour déplore a raison une invasion de l’islam sur le territoire français. S’il faut des immigrants pourquoi n’avoir pas choisi des hindous, colombiens, mexicains, tchèques, japonais ou etc…Parce que ce choix est pensé, il est voulu, il est post Macron qui a du choisir de mettre à des postes importants des Benalla, ceci explique cette fameuse repentance. Repentance totalement inutile si ce n’est de rabaisser inutilement l’Etat mais de satisfaire l’orgueil national déplacé d’anciennes colonies

Comments are closed.

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com
fr_FRFrançais