L'ancien ministre centriste Michel Durafour est décédé

Home»A LA UNE»L’ancien ministre centriste Michel Durafour est décédé

L'ancien ministre centriste Michel Durafour est décédé

C’est avec une énorme tristesse que nous venons d’apprendre le décès de Michel DURAFOUR, ancien maire de Saint-Étienne et ancien Ministre, à l’âge de 97 ans. Lui et son épouse étaient liés d’une profonde amitié avec Madame Simone Veil et son époux. Ils étaient très proches et partageaient de nombreux moments d’intimité. Récemment, la femme de Michel Durafour, Maryse, déclarait que  “Elle (madame Simone Veil) l’avait beaucoup soutenu … Et mon mari l’avait également soutenue au moment de la loi pour l’avortement”. Par le hasard de la vie et de l’histoire, il disparaît moins d’un mois après le décès de Simone Veil.

Personnellement, je l’ai très bien connu et très apprécié. C’était un homme bon et fidèle, valeurs rarement partagées dans le monde politique. Radical et Giscardien de la première heure, il appuya la candidature de Raymond Barre en 1988. Face à l’échec de celui-ci, et à l’amertume (comme beaucoup de giscardiens) vis-à-vis de Chirac, il organisa entre les deux tours un rassemblement des barristes pour Mitterrand! C’est ainsi qu’il mit sur les les fonds baptismaux, l’Association des Démocrates dont il fut le fondateur et  un des piliers. J’ai eu l’honneur et le plaisir de participer à la fondation de ce mouvement qui fut à la base de l’ouverture du gouvernement Rocard (1988-1991). Ce Mouvement a contribué à l’action de Michel Rocard avec la participation de  10 ministres  sur 30 dans son gouvernement !

Une polémique, bien connue, l’opposa à Jean-Marie Le Pen qui prononça à son propos des allégations diffamatoires.

Michel DURAFOUR restera dans nos mémoires comme un homme modéré et de conviction, épris d’un altruisme remarquable et remarqué, attaché à ses convictions et fidèle à ses amis.

Nous transmettons à sa famille, à ses amis et à tous ceux qui l’ont connu nos sincères condoléances

 

Richard C. ABITBOL – Président

 

Le Figaro – Politique – Retrouvez toute la politique du gouvernement et de l’opposition, les propositions de lois, les institutions, les députés, les candidats aux élections sur Lefigaro.fr

 

L’ancien ministre et maire de Saint-Étienne, qui était hospitalisé depuis six mois, est mort jeudi 27 juillet à l’âge de 97 ans.

L’expression avait été inventée pour lui et la poignée de centristes qui avaient accepté la main tendue de François Mitterrand en 1988: Michel Durafour fut l’un des premiers «ministres d’ouverture». Le geste politique avait frappé à l’époque et la formule est restée depuis. Il n’était pourtant pas étonnant que le Stéphanois se lance dans une telle aventure.

Ministre du Travail de Valéry Giscard d’Estaing (1974-1976), cet ancien du Parti radical socialiste avait notamment mené une réforme de la «Sécurité sociale pour tous», quand le régime de protection excluait encore un million de Français. Quinze ans plus tard, c’est sous la présidence de François Mitterrand que l’ancien UDF devenu ministre de la Fonction publique et des Réformes administratives s’est lancé dans la création d’un service minimum ou d’éreintantes renégociations des grilles. Social dans le gouvernement de Jacques Chirac, libéral dans celui de Michel Rocard, l’homme se disait promoteur «du dialogue et de la négociation» en toutes circonstances.

Il laisse une vingtaine de romans publiés

Né le 11 avril 1920, fils du maire radical socialiste de Saint-Étienne Antoine Durafour, Michel Durafour est resté attaché à ses terres de la Loire tout au long de sa carrière. Il fut maire de Saint-Étienne à son tour de 1964 à 1977, mais également sénateur (1965-1967 et 1983-1988) et élu député à quatre reprises. Il a quitté son dernier mandat au conseil régional de Rhône-Alpes en 1997.

L’une de ses dernières interventions dans le domaine reste d’avoir accepté d’animer le comité de soutien à la candidature de Ségolène Royal lors de la présidentielle de 2007.

Tout au long de sa vie et dès qu’il en avait le loisir, cet ancien journaliste, qui enseigna à l’université de Lyon-III, s’adonnait à sa passion d’écriture ; il laisse une vingtaine de romans publiés, notamment policiers ou d’espionnage. Michel Durafour est décédé jeudi à 97 ans, entouré de son épouse Maryse et de ses deux enfants.

Source :© Le Figaro Premium – L’ancien ministre centriste Michel Durafour est décédé

0 Partages

L’ancien ministre centriste Michel Durafour est décédé added by on
View all posts by RichardA →

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com
fr_FRFrançais
en_USEnglish fr_FRFrançais