ÉDITORIAL

Semaine N°10

Du 2 Mars 2020 au 8 Mars 2020

Chère lectrice, cher lecteur,

Cette semaine électorale a connu quelques rebondissements notamment en raison de l’épidémie du coronavirus.

Cette crise sanitaire, d’une ampleur peu commune, aura des conséquences importantes tant sur le plan économique, que sur la politique sanitaire et sociale.

Comment face à la crise sanitaire que nous vivons ne pas s’interroger sur le dispositif médical des grande agglomérations et, plus encore, sur le désert médical de nos campagnes !

Il est urgent de réfléchir collectivement sur le devenir de nos hôpitaux et de la présence d’une médecine de proximité sur tout le territoire national.

C’est un sujet peu abordé dans la campagne électorale actuelle et pourtant un sujet essentiel.

Comment redevenir indépendant et autonome pour notre politique de santé? Comment ne plus être dépendant d’approvisionnements étrangers pour nos médicaments et nos soins? Comment rétablir la sécurité sanitaire après les vagues migratoires que nous avons connu ? Comment rétablir une hygiène publique quand des pauvres malheureux viennent croupir au bord du périphérique sans même avoir des sanitaires à leur disposition?

Est-ce que nos municipalités vont s’accommoder d’une hygiène désastreuse, d’un manque de propreté dans nos rues, de poubelles publiques en plastiques qui soit débordent , soit sont percées laissant courir les détritus sur les trottoirs et les rats courir dans nos caniveaux?

Cela vaut pour tous nos futurs maires , quelle que soit leur étiquette politique !

Il est temps de remettre les citoyens au cœur du débat ! De les écouter , de les interroger, de proposer !

Quel que soit le programme proposé, le citoyen attend que le candidat à l’investiture de la plus haute magistrature de la commune soit sincère, convaincu par son projet voire passionné, qu’il le défende de toute son âme et d’une conviction sans faille !

Et l’électeur choisira en fonction du programme, de la personne et de la conviction que cela n’est pas un artifice, voire une farce politique pour séduire et tromper !

A Paris, Anne Hidalgo et Rachida Dati, quoi que l’on pense de leur programme, ont donné l’impression de sincérité ! On connait leur conviction politique, on connait leur engagement et leur détermination et on connait leurs priorités !

Ce n’est donc pas un hasard si ces deux candidats se détachent dans les sondages !

Il est donc important que dans les 10 jours qui restent à courir avant le 1er tour de cette municipale que chaque candidat affirme, avec sincérité et avec conviction, ce qui est sa priorité et son engagement à le réaliser ! Qu’il puisse nous en convaincre suffisamment, pour avoir l’impression d’être mené sur un chemin clair et non opportuniste et que notre choix sera respecté et réalisé !

Comme on dit que le meilleur gagne ! Mais non pas pour sa carrière et son ambition mais pour notre commune et pour ceux qui y vivent !

 Le Président

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com
fr_FRFrançais
en_USEnglish fr_FRFrançais