Imam Mohammad Al-Issa: Pourquoi les musulmans du monde entier devraient se souvenir de l'Holocauste

Home»A LA UNE»Imam Mohammad Al-Issa: Pourquoi les musulmans du monde entier devraient se souvenir de l’Holocauste
Imam Mohammad Al-Issa: Pourquoi les musulmans du monde entier devraient se souvenir de l'Holocauste

Par Mohammad Al-Issa

Mohammad
Al-Issa est secrétaire général de la Ligue musulmane mondiale et président
de l’Organisation internationale des savants musulmans, basée à La Mecque,
Arabie Saoudite.


Il y a soixante-quatorze ans, les portes du camp de la mort d’Auschwitz ont été démolies et les nazis ne pouvaient plus cacher leurs crimes odieux. Pendant des décennies, cependant, certains ont choisi de ne pas voir ce qui se passait réellement là où le pouvoir était exercé par les nazis et leurs hommes de main. Au lieu de cela, ils nient les horreurs d’un plan diabolique visant à mettre en œuvre une idée odieuse de la pureté raciale qui a finalement conduit à l’assassinat de millions d’hommes, de femmes et d’enfants innocents, dont six millions de Juifs .

Mais nier cette histoire n’a aidé que ceux qui continuent à perpétuer des idées odieuses de pureté raciale, ethnique ou religieuse, tels que les assassins génocidaires du peuple Rohingya au Myanmar, également connu sous le nom de Birmanie. Les leçons de l’Holocauste sont universelles et les musulmans du monde entier ont la responsabilité de les apprendre, de tenir compte des avertissements et de rejoindre l’engagement international visant à garantir «plus jamais».

Il y a un an, à l’approche de la Journée internationale de commémoration de l’Holocauste, j’ai écrit une lettre à Sara Bloomfield , directrice du US Holocaust Memorial Museum , au nom de la Muslim World League, une organisation représentant plus d’un milliard de musulmans des quatre coins du monde. Dans cette lettre, j’exprimais «notre grande sympathie pour les victimes de l’Holocauste, un incident qui a profondément ébranlé l’humanité et créé un événement dont les horreurs ne sauraient être ni sous-estimées ni sous-estimées par une personne honnête ou épris de paix».

J’ai ajouté: «Le véritable islam est contre ces crimes. Il les classe dans le plus haut degré de sanctions pénales et parmi les pires atrocités humaines jamais subies. On se demanderait qui, dans son esprit, accepterait, sympathiserait, voire diminuerait l’ampleur de ce crime brutal? Nous considérons que le déni de l’Holocauste ou la réduction de ses effets est un crime qui déforme l’histoire et une insulte à la dignité de ces âmes innocentes qui ont péri. C’est également un affront pour nous tous puisque nous partageons la même âme humaine et les mêmes liens spirituels. “

Cette lettre, qui a immédiatement été publiée en arabe et en anglais sur le site Web de la Ligue des musulmans du monde, a déclenché un calcul historique de la tragédie de l’Holocauste. J’ai reçu une pléthore d’appels, de SMS, de courriels et de lettres d’érudits religieux musulmans qui souscrivaient à l’opinion que j’avais exprimée. Pas un seul universitaire réputé ne s’est opposé à ce point de vue. Personne ne pouvait contester l’incontestable.

Puis, en mai, je suis venu à Washington pour visiter le Holocaust Memorial Museum. Alors que le réalisateur m’accompagnait à travers l’exposition, j’ai vu par moi-même les montagnes de preuves – les vidéos, les photos, les pancartes, les interviews, les souvenirs – qui témoignent de la vérité historique de l’Holocauste. Il n’est pas nécessaire d’aller au musée pour reconnaître l’énormité de l’Holocauste – mais personne ne vient au musée pour le nier. Cela continue d’être l’une des expériences les plus puissantes et les plus émouvantes de ma vie.

J’exhorte tous les musulmans à apprendre l’histoire de l’Holocauste, à visiter les monuments commémoratifs et les musées consacrés à cet événement horrible et à en enseigner les leçons à leurs enfants. En tant que membres d’une foi engagée dans la tolérance, la coexistence et le respect de la dignité de toute l’humanité, nous partageons la responsabilité de confronter ceux qui porteraient aujourd’hui le flambeau d’Adolf Hitler et de nous associer à des personnes de bonne volonté de toutes les nations et de toutes les confessions pour prévenir le génocide. partout où il menace des vies innocentes.

Nous ne pouvons le faire que si nous sommes armés de la vérité. Nous, musulmans, partageons le sentiment exprimé par Elie Wiesel dans les mots gravés sur les murs du musée de l’Holocauste: «Pour les morts et les vivants, nous devons témoigner. “Comme le Saint Coran l’ordonne:” O vous qui croyez, soyez droit pour Dieu et soyez des témoins avec justice! “

En ce jour sacré du souvenir, soyons tous porteurs de témoignage avec justice.

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com
fr_FRFrançais
en_USEnglish fr_FRFrançais