Fwd: Le Président du CSA qui répond de façon satisfaisante à la requête du BNVCA, reconnait que le reportage de M6 diffusé le 18/12/16, a traité le sujet sur Jérusalem de façon erronée, et manquait de pondération.

Home»A LA UNE»Fwd: Le Président du CSA qui répond de façon satisfaisante à la requête du BNVCA, reconnait que le reportage de M6 diffusé le 18/12/16, a traité le sujet sur Jérusalem de façon erronée, et manquait de pondération.
Fwd: Le Président du CSA qui répond de façon satisfaisante à la requête du BNVCA, reconnait que le reportage de M6 diffusé le 18/12/16, a traité le sujet sur Jérusalem de façon erronée, et manquait de pondération.

Fwd: Le Président du CSA qui répond de façon satisfaisante à la requête du BNVCA, reconnait que le reportage de M6 diffusé le 18/12/16, a traité le sujet sur Jérusalem de façon erronée, et manquait de pondération.

8 Boulevard Saint Simon 93700 Drancy                          

                          

Le Président                                                      Drancy le 15 Septembre  2017

Sammy GHOZLAN     

0177384944


Le BNVCA accuse réception de la lettre du Président du CSA, Mr Olivier SCHRAMECK qui, le 11/09/17, répond de façon satisfaisante à notre protestation exprimée le 21/12/16 suite à la diffusion par M6 d'un reportage intitulé "Jérusalem : Quand la Ville se déchire" diffusé le 18/12/16, dans l'émission Enquête Exclusive". 

Nous avions considéré que "ce reportage était de nature à générer pour un téléspectateur non avisé, de la haine à l'endroit des juifs".

Dans sa réunion du 21 juin 2017, conformément à notre requête, le CSA a examiné le reportage litigieux. Il conclut ainsi 
"Le conseil a vivement regretté que le traitement historique du conflit, au début de l'émission, ait été exposé de manière imprécise et erronée.

Le Conseil a considéré que le traitement réservé à ce sujet manquait de pondération – en particulier par les choix des personnes interrogées et des situations particulières exposées – et était ainsi de nature à venir alimenter sur le territoire national des tensions et des antagonismes au sein de la population ou d’entraîner, envers certaines communautés ou certains pays, des attitudes de rejet ou de xénophobie.
Il a donc demandé aux responsables de la chaîne de veiller à mieux respecter, à l'avenir, des dispositions précitées de l'article 22 de sa convention ainsi que de la recommandation du 20 Novembre 2013."

Renforcé par les observations du CSA qui sont adressées à M6, le BNVCA a décidé de réclamer à la chaîne un droit de réponse que nous sommes en droit d'obtenir et d'exercer pour la manifestation de la vérité, et pour lutter contre tous les ingrédients qui provoquent la haine antijuive et génèrent  l'antisémitisme.

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com
fr_FRFrançais
en_USEnglish fr_FRFrançais