France: "Il y a un recul de la liberté de la presse face à la terreur" (Philippe Val à i24NEWS)

Home»A LA UNE»France: “Il y a un recul de la liberté de la presse face à la terreur” (Philippe Val à i24NEWS)

France: "Il y a un recul de la liberté de la presse face à la terreur" (Philippe Val à i24NEWS)

“Une partie des médias, du monde intellectuel, a eu un rôle après les attentats pour le moins désagréable”

Philippe Val, ancien directeur de la rédaction de Charlie Hebdo, a affirmé que le procès qui doit s’ouvrir cette semaine concernant les attentats de janvier 2015, “parlera de tout sauf de l’essentiel” et qu’il y avait “un procès politique à faire”.

powered by Advanced iFrame free. Get the Pro version on CodeCanyon.

“Il y a une partie des médias, du monde intellectuel qui a eu un rôle après les attentats pour le moins désagréable”, a-t-il assuré dans Conversations avec Benjamin Petrover, émettant l’hypothèse qu’il s’agissait “peut-être du recul de la liberté de la presse face à la terreur”. 

“Lorsque l’on assassine des journalistes parce que journalistes, c’est un acte politique. Lorsque l’on assassine des Juifs parce que Juifs, c’est un acte terroriste politique. Ce ne sera pas un procès politique”, a-t-il fustigé, pointant du doigt le manque de soutien de la part de “la presse, des écrivains, et des intellectuels” suite aux attentats.

“On ne peut plus rien dire, la liberté d’expression est menacée de toute part depuis cet événement”, a poursuivi M. Val.

Ce dernier a donné l’exemple des derniers incidents au Liban, soulignant l’absence du mot “Hezbollah” dans les articles de presse.

“Le ‘Hezbollah’ est un mot tabou. C’est la peur qui s’est déguisée en espèce de conformisme bien pensant, mais en réalité c’est la peur derrière tout ça. La situation est alarmante, la peur a remplacé la lucidité”, a-t-il dénoncé.

Interrogé sur la députée Danièle Obono, dépeinte en tant qu’esclave dans Valeurs actuelles, M. Val a tout d’abord condamné tout forme de racisme, ajoutant qu’il “réprouvait toutefois ses idées”.

“Elle a légitimé les attentats de Charlie Hebdo dans une revue anglaise. Cette caricature, je ne la trouve pas maline, on en fait une héroïne française alors qu’elle a tenu des propos indéfendables”, a-t-il conclu.

 

powered by Advanced iFrame free. Get the Pro version on CodeCanyon.

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com
fr_FRFrançais
en_USEnglish fr_FRFrançais