Fwd: : ATTENTAT ANTIJUIF DEVANT LA SYNAGOGUE DE LA RUE COPERNIC Le BNVCA demande au Parquet de faire appel de la décision des juges d’instruction d’ordonner un non lieu en faveur de Hassan Diab » C.J.F.A.I  
Quantcast
Web
Analytics
View My Stats

Fwd: : ATTENTAT ANTIJUIF DEVANT LA SYNAGOGUE DE LA RUE COPERNIC Le BNVCA demande au Parquet de faire appel de la décision des juges d'instruction d'ordonner un non lieu en faveur de Hassan Diab

Home»A LA UNE»Fwd: : ATTENTAT ANTIJUIF DEVANT LA SYNAGOGUE DE LA RUE COPERNIC Le BNVCA demande au Parquet de faire appel de la décision des juges d’instruction d’ordonner un non lieu en faveur de Hassan Diab
Fwd: : ATTENTAT ANTIJUIF DEVANT LA SYNAGOGUE DE LA RUE COPERNIC Le BNVCA demande au Parquet de faire appel de la décision des juges d’instruction d’ordonner un non lieu en faveur de Hassan Diab
image_pdfimage_print

Image en ligne
                           8 Boulevard Saint Simon 93700 Drancy

Le Président                                                      Drancy le 12 janvier  2018
Sammy GHOZLAN

Le BNVCA est consterné par la décision des juges d'Instruction d'ordonner un non lieu en faveur de Hassan Diab, fortement suspecté d'avoir participé à l'attentat devant la synagogue de la rue Copernic à Paris qui avait fait 4 morts et une quarantaine de blessés .
Dans leur ordonnance rendue contre l'avis du parquet qui avait requis le renvoi aux assises du prévenu,les juges ont estimé que les charges "ne sont pas suffisamment probantes"Selon eux les investigations auraient mis en lumière "un certain nombre d'éléments qui permettent de  penses que Diab se trouvait vraisemblablement au Liban pendant cette période"

Les termes mêmes utilisés par les juges en question "pas suffisamment probantes, ou "vraisemblablement" confirment que rien ne prouve que Diab n'est pas coupable.

.
Cet attentat terroriste a été perpétré le vendredi 3 octobre 1980, soir du shabbat et jour de la fête juive de Sim'hat Torah amenant un grand nombre de fidèles dans ce temple
Nous recevons avec une grande amertume cette décision qui annule 38 ans de recherches,38 ans d'enquêtes,de réquisitions internationales  et tous nos espoirs d'identifier et sanctionner les
auteurs du premier attentat antisémite commis en France.

Le BNVCA demande au Parquet de faire appel de cette décision et faire replacer Hassan Diab en détention 

Garanti sans virus. www.avg.com

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com
X