États-Unis : Joe Biden choisit la sénatrice Kamala Harris comme colistière pour la présidentielle

Home»A LA UNE»États-Unis : Joe Biden choisit la sénatrice Kamala Harris comme colistière pour la présidentielle
États-Unis : Joe Biden choisit la sénatrice Kamala Harris comme colistière pour la présidentielle
Kamala Harris a été choisi par Joe Biden pour être sa colistière. JEFF KOWALSKY / AFP

La sénatrice sera la première femme noire à occuper la place de colistière lors d’une élection américaine.

C’est historique. Pour la première fois dans l’histoire américaine, une femme noire va devenir la colistière d’un candidat aux élections présidentielles. Joe Biden a, en effet, choisit la sénatrice noire Kamala Harris, 55 ans, pour défier avec lui Donald Trump dans les urnes le 3 novembre. En cas de victoire, elle sera la première femme vice-présidente des Etats-Unis.

«J’ai l’immense honneur d’annoncer que j’ai choisi Kamala Harris, combattante dévouée à la défense courageuse des classes populaires et l’une des plus grands serviteurs de l’Etat, comme ma colistière», a ainsi annoncé Joe Biden, 77 ans, ancien vice-président de Barack Obama. Joe Biden et Kamala Harris s’exprimeront ensemble mercredi à Wilmington, dans l’Etat du Delaware, le quartier général du candidat démocrate. «Lorsque Kamala était procureure générale, elle a travaillé en étroite collaboration avec Beau» Biden, son fils décédé d’un cancer en 2015 dont il était très proche, poursuit le vétéran de la politique.

«J’ai observé comment ils ont défié les grandes banques, aidé les travailleurs, et protégé les femmes et enfants face aux mauvais traitements. J’étais fier à l’époque, et je suis fier désormais de l’avoir comme partenaire pour cette campagne». Fille d’immigrés jamaïcain et indienne, Kamala Harris accumule les titres de pionnière. Après deux mandats de procureure à San Francisco (2004-2011), elle avait été élue, deux fois, procureure générale de Californie (2011-2017), devenant alors la première femme, mais aussi la première personne noire, à diriger les services judiciaires de l’Etat le plus peuplé du pays.

Puis en janvier 2017, elle avait prêté serment au Sénat à Washington, s’inscrivant comme la première femme originaire d’Asie du Sud et seulement la seconde sénatrice noire dans l’histoire américaine. Si sa candidature aux primaires démocrates n’a pas rencontré le succès escompté – elle a abandonné la course début décembre, deux mois avant le caucus d’Iowa –, la campagne a fini d’installer son nom sur la scène nationale. Tous ces arguments faisaient d’elle la favorite sur le site de paris en ligne Predictit. Pourtant, à croire un journaliste de Politico, sa loyauté était mise en doute dans l’entourage du candidat. La sénatrice n’avait pas épargné son adversaire lors du premier débat entre démocrates l’an dernier et aurait depuis assuré ne rien regretter.


Source:© États-Unis : Joe Biden choisit la sénatrice Kamala Harris comme colistière pour la présidentielle

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com
fr_FRFrançais
en_USEnglish fr_FRFrançais