Déclaration de Durban: Seuls Israël et les USA rejettent le budget de l’ONU

Home»A LA UNE»Déclaration de Durban: Seuls Israël et les USA rejettent le budget de l’ONU

Les deux alliés s’opposent spécifiquement au financement de l’événement du 20e anniversaire de la conférence de Durban de 2001, où une motion a assimilé le sionisme au racisme

L’administration sortante du président américain Donald Trump s’est opposée jeudi une nouvelle fois à l’ONU en votant contre son budget, invoquant des désaccords sur les questions d’Israël et l’Iran – mais la position n’a trouvé pratiquement aucun soutien international.

Seul Israël aux côtés des États-Unis a voté contre, et 167 pays ont voté en faveur du budget de l’ONU de 3,231 milliards de dollars pour 2021 lors de l’Assemblée générale clôturant 2020.

Kelly Craft, l’ambassadrice des États-Unis aux Nations unies, a exprimé des objections à ce que le budget finance un événement du 20e anniversaire de la conférence des Nations unies sur le racisme de 2001 à Durban, en Afrique du Sud, où les États-Unis s’étaient retirés en solidarité avec Israël après que des nations ont promu une motion assimilant le sionisme au racisme. Cette analogie a ensuite été supprimée avant l’adoption de la motion.

Les États-Unis, le plus grand bailleur de fonds de l’ONU, « ont appelé à ce vote pour indiquer clairement que nous respectons nos principes, défendons ce qui est juste et n’acceptons jamais le consensus au nom du consensus », a déclaré Mme Craft à l’Assemblée générale.

De gauche à droite : L’ambassadeur de l’ONU Gilad Erdan, l’ambassadrice des États-Unis à l’ONU Kelly Craft, l’envoyé spécial des États-Unis pour l’Iran Brian Hook et le secrétaire d’État américain Mike Pompeo se réunissent à New York, le 21 août 2020. (Crédit : Ronny Przysucha / Mission israélienne de l’ONU)

« Vingt ans après, il ne demeure rien à approuver ou célébrer dans la Déclaration de Durban. Elle est infectée par l’antisémitisme et les préjugés anti-Israël », a-t-il dit.

L’ambassadeur d’Israël auprès de l’ONU, Gilad Erdan, a déclaré que la conférence de Durban « deviendra une autre réunion diabolisant l’État juif – elle sera à nouveau utilisée pour nous calomnier et lancer de fausses accusations de racisme contre l’autodétermination juive ».

Gilad Erdan du Likud, à Jérusalem, le 18 mai 2020. (Crédit : Yonatan Sindel / Flash90)

« Aujourd’hui, nous devons tous nous prononcer contre la commémoration honteuse de la Conférence de Durban », a déclaré Erdan. « Israël s’oppose à toute mesure visant à allouer un budget à cette fin – nous savons tous que ces fonds ne seront pas utilisés pour soutenir les droits de l’homme mais pour répandre encore plus d’antisémitisme et de haine envers Israël. »

« Cela entre dans le cadre d’un parti pris anti-israélien plus large à l’ONU », a déclaré Erdan. « J’agirai quand de tels mensonges et incitations à la haine contre Israël et le peuple juif recevront une tribune. »

L’Assemblée générale a approuvé séparément une résolution soutenant les efforts de suivi de la conférence de Durban.

Cette résolution a été adoptée par 106 voix contre 14, avec 44 abstentions. Les États-Unis et Israël ont voté « non » avec plusieurs puissances occidentales, notamment la Grande-Bretagne, la France et l’Allemagne.

Craft s’est également plaint du fait que les États-Unis n’avaient reçu pratiquement aucun soutien de l’ONU en septembre dernier lorsque le pays a déclaré que les sanctions de l’institution contre l’Iran avaient été remises en vigueur.

Illustration : L’Assemblée générale de l’ONU avant un vote, le 21 décembre 2017, au siège des Nations Unies. (Crédit : Photo AP / Mark Lennihan)

L’administration Trump a déclaré qu’elle remettait en vigueur les sanctions de l’ONU en raison de violations présumées par l’Iran de l’accord nucléaire négocié par l’ancien président américain Barack Obama. Néanmoins, même les alliés américains ont rejeté l’argument selon lequel Washington restait un participant à cet accord, que Trump a fortement rejeté.

« Les États-Unis n’ont pas besoin d’une salve d’encouragements pour valider leur boussole morale », a déclaré Craft. « Nous ne trouvons pas particulièrement de réconfort sur la base du nombre de nations votant avec nous, en particulier lorsque la majorité se place dans une position inconfortable en soutenant le terrorisme, le chaos et les conflits. »

Craft a déclaré que le vote des États-Unis ne changerait pas sa contribution à l’ONU. Le pays participe à 25 % des dépenses de maintien de la paix et verse quelque 9 milliards de dollars par an pour l’aide humanitaire acheminée par l’ONU.

Le président-élu américain Joe Biden devrait chercher à installer une relation plus coopérative avec l’ONU, en stoppant notamment la sortie des États-Unis de l’Organisation mondiale de la santé, que Trump a critiquée pour ne pas en avoir fait plus pour arrêter la COVID-19.

Source: Déclaration de Durban: Seuls Israël et les USA rejettent le budget de l’ONU

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com
fr_FRFrançais