Corinne Lepage va porter plainte contre François Bayrou pour « dénonciation calomnieuse »

Home»A LA UNE»Corinne Lepage va porter plainte contre François Bayrou pour « dénonciation calomnieuse »
Corinne Lepage va porter plainte contre François Bayrou pour « dénonciation calomnieuse »
© Copyright 2019, L’Obs

Le président du MoDem a accusé l’avocate d’avoir essayé d’« escroquer » les maires des communes bretonnes touchées par une marée noire en 1978.
L’avocate et ex-ministre de l’Environnement Corinne Lepage s’apprête à déposer plainte contre François Bayrou pour « dénonciation calomnieuse », en marge de l’affaire des assistants d’eurodéputés MoDem, a-t-elle indiqué dimanche 15 décembre à l’AFP, confirmant une information du JDD.
Entendu par la police sur cette affaire d’assistants, le président du MoDem a accusé en septembre Corinne Lepage d’avoir tenté d’« escroquer » les maires des communes bretonnes touchées par la marée noire de l’Amoco Cadiz en 1978.
Ce que révèlent les documents internes du MoDem sur les comptes européens
Or « des décisions de justice montrent le contraire. Il m’impute des faits calomnieux alors que je suis une femme d’une totale probité », réplique Corinne Lepage.

Première accusatrice

L’avocate et ancienne ministre avait obtenu des honoraires supplémentaires à des élus alors qu’elle se désengageait d’eux. Si la Cour de cassation lui avait demandé de rembourser ce supplément, soit plus de 600 000 euros, Corinne Lepage avait finalement obtenu gain de cause en 2005 devant la Cour européenne des droits de l’homme. Elle n’avait, pour autant, pas récupéré les fonds remboursés.
« J’étais la gouvernante de Marielle de Sarnez » : une ex-salariée du MoDem balance
Ex-eurodéputée en rupture avec le MoDem, Corinne Lepage avait affirmé dans un livre en 2014 que le parti avait « exigé » d’elle qu’un de ses assistants parlementaires européens travaille au siège parisien, ce qu’elle avait refusé. Cela fait d’elle la première accusatrice de cette affaire des assistants parlementaires. François Bayrou a été mis en examen début décembre pour « complicité de détournement de fonds publics » dans cette enquête.

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com
fr_FRFrançais
en_USEnglish fr_FRFrançais