Assassinat de Karim à Ivry : le tireur écroué, son chauffeur laissé libre

Home»A LA UNE»Assassinat de Karim à Ivry : le tireur écroué, son chauffeur laissé libre
Assassinat de Karim à Ivry : le tireur écroué, son chauffeur laissé libre
Ivry-sur-Seine. L’assassin présumé de Karim a tiré au moins quatre balles à bout portant sur le quadragénaire et son père. Deux véhicules en portent toujours l’impact sur le parking de la résidence HLM. DR et LP/Lucile Métout

L’un est mis en examen pour assassinat, l’autre pour complicité. Tous deux, impliqués dans la mort d’un père de famille jeudi soir, habitent la ville. Les proches attendent des réponses.

Après avoir fait feu sur la victime et son père, il avait disparu à bord d’une voiture qui l’attendait. Le meurtrier présumé de Karim, ce papa de 40 ans mortellement touché par une balle tirée à bout portant sous les yeux de ses proches jeudi soir à Ivry-sur-Seine, a été écroué.

« Il est mis en examen pour assassinat et tentative d’assassinat », indique le parquet de Créteil sollicité par Le Parisien. Mais ayant « exercé son droit à un délai avant le débat devant le juge des libertés et de la détention », l’homme de 20 ans est donc « en incarcération provisoire ».

Le chauffeur laissé libre mais placé sous contrôle judiciaire

Le jeune chauffeur du véhicule qui lui a permis de s’enfuir a, lui, été laissé libre à l’issue de sa présentation à un juge d’instruction dimanche. « Il est mis en examen du chef de complicité de ces crimes et est sous contrôle judiciaire », apprend-on encore de source judiciaire ce mardi. Les deux sont Ivryens.

Pour mémoire, ce soir-là, Karim se trouvait sur le parking de la résidence où vivent aussi ses parents sur les hauts de la ville. Il les avait retrouvés pour le dîner accompagné de sa fille de 8 ans, qu’il s’apprêtait à emmener en vacances. C’est donc en pleins préparatifs de départ qu’il est descendu chercher une sacoche dans sa voiture garée au pied de l’immeuble.

Il savait qu’un homme vociférait sur le voisinage depuis plusieurs minutes déjà. Agressif et visiblement ivre, d’après de nombreux témoins, ce dernier se disait à la recherche d’un bijou égaré. Et s’il s’avère qu’il habite le bâtiment d’en face, le « grand mince à la teinture blonde » était jusqu’ici inconnu de cette résidence HLM.

Il multipliera les allers-retours sur le parking à la nuit tombée, pas moins de trois fois en moins d’une heure. Tout en se faisant toujours plus menaçant : d’abord sans arme apparente, puis avec un couteau qu’il a brandi et enfin un pistolet dissimulé dans son dos.

La famille « révoltée » par la remise en liberté

En présence du père de Karim et de voisins, descendus sur le parking pour le raisonner, l’intrus aurait soudainement braqué l’arme chargée sur le quadragénaire avant d’appuyer sur la détente.

Au moins quatre détonations ont été entendues. Une balle logée dans la fesse de Karim a touché l’artère fémorale. Il est décédé dans le camion de pompiers qui l’évacuait vers l’hôpital.

Quant au tireur ? Il a couru jusqu’au véhicule garé plus loin avant de disparaître. L’enquête confiée au service départemental de police judiciaire devra éclaircir les nombreuses zones d’ombre. Qu’est ce qui peut bien pousser un jeune de 20 ans, travaillant semble-t-il pour un club de sport, à abattre un inconnu en pleine rue ? Le chauffeur savait-il ce qu’envisageait son passager ? Était-il sous son emprise ?

La famille de la victime, « révoltée par la remise en liberté » d’un des deux suspects, attend des réponses. Mais, plus impatiemment encore, « la permission d’inhumer Karim ».

Par Lucile Métout

Source:© Assassinat de Karim à Ivry : le tireur écroué, son chauffeur laissé libre

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com
fr_FRFrançais
en_USEnglish fr_FRFrançais