Apple confirme le rachat de l'application Shazam

Home»Anciens2»Apple confirme le rachat de l’application Shazam

 

Apple confirme le rachat de l'application Shazam

Téléchargé un milliard de fois, Shazam renforcera Apple dans la musique.

Le secteur de la musique en ligne poursuit sa consolidation. Après l’annonce, vendredi, d’une alliance capitalistique entre le leader mondial du streaming, Spotify, et le géant chinois du numérique Tencent, c’est au tour d’Apple de se renforcer sur ce marché hautement disputé. Ce lundi 11 décembre, Apple a confirmé le rachat de Shazam auprès de BuzzFeed News. Le montant de la transaction n’a pas été dévoilé. Il dépasserait les 400 millions de livres, soit 455 millions d’euros, d’après Techcrunch. En 2014, Shazam était valorisé 1 milliard de livres. Cette somme est importante pour l’américain, habitué aux acquisitions de petite ampleur. Seule exception, le rachat en 2014 pour 3 milliards de dollars de la société Beats, qui aura servi de fondation au futur service de streaming musical Apple Music. Ce dernier compte à ce jour 30 millions d’abonnés payants, contre 60 millions pour Spotify Premium.

Fondé en 1999 au Royaume-Uni, Shazam a réellement pris de l’ampleur avec la sortie de son application sur iPhone, en 2007. Sa technologie lui permet de reconnaître en quelques secondes n’importe quel morceau de musique. En septembre 2016, Shazam avait été téléchargé un milliard de fois sur les mobiles. La moitié des utilisateurs se trouvent aux États-Unis, où plusieurs émissions télé à succès, comme X Factor, avaient noué des partenariats avec l’application. Depuis le printemps, elle a son jeu propre jeu télé sur la Fox, Beat Shazam.

Liens étroits avec Apple

En 2016, l’application a généré 45 millions d’euros grâce, en partie, aux accords qu’elle a noués avec les cadors de la musique en ligne. À chaque fois qu’un morceau est reconnu par Shazam, l’utilisateur est invité à l’acheter sur iTunes (depuis 2014), l’écouter sur Spofity (2015) ou Apple Music (2016). Cela représente chaque jour un million de renvois vers les plateformes musicales. La start-up prélève une commission sur chaque transaction. Shazam est aussi présent dans la publicité et propose aux annonceurs des campagnes télé «augmentées»: si l’utilisateur utilise Shazam durant la pub, il obtient accès depuis son mobile à du contenu supplémentaire. En France, SFR a été la première entreprise à tester ce dispositif en 2012.

L’an passé, Shazam s’est lancé dans la réalité augmentée pour les marques. Une technologie dans laquelle Apple veut se renforcer. Les liens entre les deux entreprises sont étroits. Outre les renvois vers iTunes et Apple Music, Shazam est aussi intégré à Siri, l’assistant vocal d’Apple, depuis 2014. La technologie de la société britannique pourrait à l’avenir être intégrée à la future enceinte connectée d’Apple, le HomePod.

Apple ne cache plus qu’il veut faire de l’audio une de ses priorités. La semaine dernière, il achetait la start-up Pop Up Archive, qui permet de retranscrire en texte du contenu audio. Elle propose aussi un moteur de recherche performant dans le secteur des podcasts. Avec cette technologie, l’application Apple Podcast pourrait offrir de meilleures recommandations de programmes à ses auditeurs. Et sécuriser ainsi sa position de leader sur ce marché en pleine expansion.

Source: Apple confirme le rachat de l’application Shazam

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com
fr_FRFrançais
en_USEnglish fr_FRFrançais