Annulés, maintenus ou reportés ? Le guide des festivals au temps du coronavirus

Home»Anciens2»Annulés, maintenus ou reportés ? Le guide des festivals au temps du coronavirus

Annulés, maintenus ou reportés ? Le guide des festivals au temps du coronavirusPROGRAMME – Le Printemps de Bourges, Hellfest et le Printemps des comédiens ont déjà déclaré forfait pour cette saison. À Cannes, Belfort, La Rochelle ou Paris, les autres patrons de festivals essayent de garder espoir.

Danse, musique, théâtre, cinéma… Le spectre du coronavirus plane sur les manifestations culturelles de l’été. Alors que le ministre de la Culture Franck Riester a annoncé lundi la création d’une cellule d’accompagnement, les organisateurs manifestent leur inquiétude et envisagent plusieurs alternatives afin d’éviter un scénario catastrophe. Les plus malheureux n’ont pas pu éviter l’annulation, les pragmatiques pensent au report tandis que les plus optimistes croient encore au maintien. Jusqu’à quand ? Le Figaro fait le point sur la situation.À lire aussi : Les festivals de l’été dans l’expectative

Printemps de Bourges

Annulé – Du 21 au 26 avril à Bourges

Première manifestation à imposer la parité au sein de sa programmation, le Printemps de Bourges est aussi le premier grand rendez-vous qui n’aura pas lieu en 2020. La manifestation, qui avait rassemblé 200.000 festivaliers l’an passé, attendait Catherine Ringer, Alain Souchon, M, Suzane, Philippe Katerine ou encore Roméo Elvis pour sa 44e édition.

«En application des décisions gouvernementales, la 44e édition du Printemps de Bourges Crédit Mutuel prévue du 21 au 26 avril 2020 est annulée», ont précisé les organisateurs dès le 13 mars et l’interdiction des rassemblements de plus de 100 personnes. «Le festival tient à remercier son public pour son soutien ainsi que les artistes, partenaires, intervenants et techniciens qui ont participé à l’élaboration de cette éditionNous communiquerons les démarches à suivre pour le remboursement des billets dans les prochains jours sur nos réseaux sociaux et notre site Internet», ont-ils fait savoir.

Festival des jardins de Chaumont

Reporté – Du 23 avril au 1er novembre à Chaumont-sur-Loire

Au milieu d’un parc de 32 hectares, le Festival international des jardins de Chaumont présente chaque année une vingtaine de parcelles confiées à des jardiniers et des paysagistes. Pour l’instant, les jardiniers et équipes encore présents s’évertuent à faire avancer les projets, qui ont pour thème «Retour à la terre mère». En 2019, le festival a accueilli 530 000 visiteurs, et généré des centaines d’emplois localement.

Si la date du 23 avril semble compromise, Chaumont peut encore compter sur l’été, voire l’arrière-saison. «Nous n’avons pas pensé une seconde à annuler, et nous faisons tout pour pouvoir ouvrir début mai», affirme Chantal Colleu-Dumont, directrice du domaine.

Festival de Cannes

Reporté – Du 12 au 23 mai à Cannes

À ce jour, la 73e édition de la manifestation dédiée au septième art et présidée par le réalisateur américain Spike Lee a été reportée au début de l’été. Dans un communiqué de presse publié mi-mars, les organisateurs avaient expliqué être en train de réfléchir à la tenue du festival fin juin ou début juillet.

«Aujourd’hui, nous avons pris la décision suivante: le Festival de Cannes ne pourra se tenir aux dates prévues, du 12 au 23 mai prochains. Plusieurs hypothèses sont à l’étude afin d’en préserver le déroulement, dont la principale serait un simple report, à Cannes, fin juin – début juillet 2020», indique le communiqué. «Dès que l’évolution de la situation sanitaire française et internationale nous permettra d’en évaluer la possibilité réelle, nous ferons connaître notre décision», précise-t-il. En cas d’impossibilité de reporter l’événement, le délégué général Thierry Frémaux a fait savoir qu’il était hors de question d’organiser une édition digitale.

Le Printemps des comédiens

Annulé – Du 29 mai au 27 juin à Montpellier

Le festival de théâtre et spectacle vivant qui rassemble en moyenne 40.000 spectateurs par an à Montpellier attendait notamment cette année les metteurs en scène Romeo Castellucci, Krzysztof Warlikowski, Joël Pommerat, Julien Gosselin.

«La situation sanitaire exceptionnelle à laquelle nous faisons face (…) nous oblige à prendre des décisions difficiles», a souligné dans un communiqué publié mardi 7 avril l’équipe de ce festival présidé par l’auteur Jean-Claude Carrière et dirigé par Jean Varela. «Au regard de l’ampleur de l’épidémie nous pensons devoir agir en responsabilité afin de protéger le public et le grand nombre de personnes nécessaires au festival contre tout risque de contamination», poursuit le communiqué. «C’est avec une grande tristesse que nous nous sommes résolus à cette décision», ajoute l’équipe.

Les Nuits de Fourvière

Maintenu – Du 2 juin au 31 juillet à Lyon

Le festival interdisciplinaire doit accueillir cette année Stephan Eicher, Alain Souchon, Pomme et Francis Cabrel entre autres. Près de 200.000 visiteurs étaient venus assister à ses concerts, spectacles et autres performances l’année dernière, un record d’affluence pour la manifestation.

Dominique Delorme, directeur: «On ne sait pas où on va mais on ne baisse pas les bras. Il manque un cadre formel juridique pour annuler. Tant qu’il n’y a pas de décret qui nous protège, on continue, sinon toutes les productions vont se retourner contre nous pour rupture de contrat. Et j’aurai 500 salariés sur le carreau. La vraie question est la flexibilité des festivals, qu’il faut traiter au cas par cas. C’est ce que je préconise auprès du ministère. On a vendu 43.000 billets le week-end qui a suivi l’interdiction des rassemblements de plus de 100 personnes mi-mars. Aujourd’hui, ça s’est calmé sérieusement mais on vend encore entre 600 et 1.000 places par semaine (contre 5.000 en temps normal). Les mécènes m’ont confirmé leur soutien et leur présence, preuve de la fonction sociale du festival.»

We Love Green

Maintenu – Du 6 au 7 juin à Paris-Vincennes

Pour sa 9e édition, le festival de musique qui met tout le monde au vert a frappé fort, en programmant la vedette américaine Lana Del Rey. Young Thug, Catherine Ringer, Rone et Sébastien Tellier font eux aussi partie d’une affiche éclectique.

«En conformité avec les recommandations du gouvernement pour limiter la propagation du Covid-19, les équipes du festival, désormais en télétravail, s’adaptent jour après jour au contexte et mettent tout en œuvre pour que le festival puisse se dérouler dans les meilleures conditions», ont expliqué les organisateurs dans un communiqué daté du 20 mars. «Nous travaillons avec l’ensemble des artistes, agents, et organisateurs de festivals, à l’échelle internationale pour étudier toutes les éventualités et différents scénarios».

Hellfest

Annulé – Du 19 au 21 juin à Clisson (Loire-Atlantique)

La grand-messe du metal devait accueillir pour son édition 2020 les groupes californiens Deftones, Korn et System of a Down. Il avait reçu près de 180.000 festivaliers l’année dernière.

L’équipe du Hellfest a annoncé l’annulation dans un communiqué publié mercredi 8 avril. «Plus les jours passaient et plus il nous semblait impossible d’envisager une édition 2020 garantissant une organisation satisfaisante, et, le plus important : votre sécurité. Ayant conscience que le risque de contagion lié au Covid-19 sera encore élevé en juin, il aurait été irresponsable et dangereux de laisser se rassembler plusieurs dizaines de milliers de fans – torse nu et assoiffés de bière – dans un périmètre ne permettant pas de faire respecter la distanciation sociale de rigueur. Les autorités nous ont également signifié ne plus être en mesure de pouvoir mettre en place les dispositifs de sécurité et de secours habituels (forces de l’ordre, médecins urgentistes, secouristes etc.) nécessaires à tout grand rassemblement comme le nôtre.» Le prochain rendez-vous est d’ores et déjà fixé pour les 18, 19 et 20 juin 2021.

Festival de Marseille

Maintenu – Du 19 juin au 9 juillet à Marseille

Les Marseillais sont attendus au théâtre de la Criée pour découvrir les œuvres de Dada Masilo, Alain Platel et Anne Teresa De Keersmaeker, trois figures majeures de la danse mondiale, d’Europe et d’Afrique qui seront au programme de cette 25e édition.

Isabelle Janco, directrice de la communication: «Le festival qui se tient en juin, devait fêter son 25e anniversaire avec en ouverture une création de Dada Masilo. Confinée en Afrique du Sud, la chorégraphe ne pourra pas le répéter. Dirigée par Jan Gaussens, la manifestation marseillaise devait aussi accueillir un certain nombre de compagnies de musique, théâtre ou danse en lien avec la saison Africa2020 repoussée en raison du Covid-19. Cependant la manifestation espère maintenir quelques rassemblements avec son public. À suivre.»

Chorégies d’Orange

Maintenu – Du 19 juin au 1er août à Orange

Depuis 150 ans, le théâtre antique de la ville du Vaucluse accueille ce festival d’art lyrique réputé. Les spectateurs des années passées se souviennent encore des œuvres de Rossini et Mozart programmées, mais aussi d’un magnifique Roméo et Juliette de Prokofiev. Cette année, c’est la Forza del Destino de Verdi qui s’invite à Orange. Du côté des organisateurs, on compte bien faire jouer le mélodrame de l’italien cet été à Orange.

Jean-Louis Grinda, directeur : «Ce que je sais, c’est que jusqu’à preuve du contraire, on joue. Le Sud est une terre de festival. Ni Aix, ni Avignon, ni nous n’avons l’idée d’annuler. Le Président de la région a demandé au Ministre de prendre position dans des délais raisonnables. Pour Orange, qui n’a pas de gradins à monter et où l’on est habitué à répéter tard, c’est-à-dire en juin, il reste beaucoup de temps. On peut imaginer que nous ne démarrions pas le 20 juin avec “Musiques en fête” mais à la mi-juillet avec Bartoli, Béjart et La Force du Destin. Musiques en fête serait reporté à la fin de l’été. Mon espoir est de faire quelque chose qui ne soit pas à fonds perdu. Côté assurances, il n’y a pas de discussion, la force majeure, c’est la force majeure donc on ne sera pas couverts. Mais un contrat c’est un contrat. Avec mon expérience de directeur d’opéra depuis 1985, je certifie que les artistes, les techniciens, les danseurs, les agents devront être payés. L’écosystème si fragile du spectacle doit continuer à vivre.»

Montpellier Danse

Maintenu – Du 20 juin au 8 juillet à Montpellier

Chaque année, ce festival de danse contemporaine, l’un des plus importants d’Europe, attire entre 50.000 et 60.000 spectateurs dans l’Hérault. Pour cette 40e édition, le Festival Montpellier Danse devait présenter les créations d’Emanuel Gat, Bouchra Ouizguen ou Fabrice Ramalingom.

Jean-Paul Montanari, directeur et fondateur: «C’est le virus qui va décider si le festival a lieu ou non. En ce qui concerne les créations, on ne sait pas si elles pourront être répétées. Au jour d’aujourd’hui, Emanuel Gat a écrit 20% de la sienne, Robin Orlyn doit répéter en juin à Johannesburg pour un spectacle début juillet. En ce qui concerne les pièces déjà créées, comme celle d’Ohad Naharin pour la Bastheva, on ne sait pas si les frontières seront ouvertes. On a établi toutes sortes de possibilités , du déroulement normal à un festival en dentelles. On a aussi envisagé la possibilité de reporter le festival prévu de la mi-juin à la mi-juillet, aux deux dernières semaines de juillet mais en jouant sur les spectacles et les salles car nous n’avons en propre que le théâtre de plein air. Les autres salles, comme le Corum ou l’Opéra ne sont pas forcément disponibles. Ces incertitudes handicapent les artistes et se répercutent sur la saison 2020-21 de l’ensemble des théâtres de France. Les pièces créées pendant les festivals sont celles que les théâtres mettent à l’affiche de leur saison.»

Jazz Vienne

Maintenu – Du 25 juin au 11 juillet à Vienne (Isère)

Environ 200.000 sont attendus dans l’Isère pour cette 40e édition qui programme les Britanniques de Massive Attack sur sa grande scène.
Les quinze salariés et 200 bénévoles du festival autofinancé à 70% par la vente de billets mettent tout en œuvre pour que le rendez-vous musical ait lieu. Mais le temps est compté.

Benjamin Tanguy, programmateur: «Comme beaucoup de collègues, nous attendons de savoir comment va évoluer l’interdiction des rassemblements qui courre dans toute la France jusqu’au mercredi 15 avril. Notre grande scène accueille 7.500 spectateurs. Nous avons besoin d’une réponse rapide du Préfet et du ministre de la culture Franck Riester avant le montage des scènes qui représente un budget conséquent. Nous ne pourrons pas attendre au-delà du 20 avril. Jazz Vienne a besoin de six semaines pour monter ses scènes et notre premier préconcert, celui de Massive Attack, est le 2 juin. Nous ne signerons les contrats avec les artistes qu’une fois certains que le festival ait lieu. Faute d’avoir pu annoncer notre programmation, notre billetterie qui représente 70% de nos recettes est très faible. Nous savons déjà que les offres d’habitude achetées par les entreprises de la région seront faibles. D’où l’importance de la billetterie grand public.»

Festival d’art lyrique d’Aix-en-Provence

Maintenu – Du 30 juin au 18 juillet à Aix-en-Provence

Ce festival prisé des amateurs d’opéras avait rassemblé près de 90.000 spectateurs lors de ses précédentes éditions. Au programme cette année, Le couronnement de Popée et L’Orfeo de Monteverdi ainsi que le Cosi Fan Tutte de Mozart.

Pierre Audi, directeur: «Il y a trop d’inconnues pour prévoir l’évolution de la situation et dire aujourd’hui quel genre de festival pourra avoir lieu. Mais on s’adapte aux conditions pour essayer de répéter et de jouer. La décision sera prise le plus tard possible, fin avril ou début mai. Il se peut qu’il y ait des pièces qu’on garde et d’autres pas. Je veux éviter le grand sujet de l’annulation pure et simple. L’édition est très attendue et les résultats de billetterie magnifiques. Notre différence avec Avignon ou Orange, c’est que chacune de nos pièces est une coproduction et les décisions doivent être prises en accord avec les coproducteurs qui ont programmé les pièces créées à Aix dès octobre. Les metteurs en scène, orchestres et chanteurs de nos productions sont très demandés, leur emploi du temps ne se décale pas facilement. On mène le dialogue avec eux. Leur venue dépend de la question des frontières. La question des rassemblements en est une autre. On peut imaginer créer les pièces à Aix à la date convenue sans public dans la salle mais avec une retransmission télévisuelle. Nous avons cette chance à Aix que tous nos opéras sont captés. Mais pourra-t-on rassembler un orchestre, un chœur? Toutes les options sont sur la table avec différents compromis liés aux ordres sanitaires. La tendance est de dire que le spectacle reprendra en septembre. Est-il possible d’imaginer tout répéter en août?»

Les Eurockéennes

Maintenu – Du 2 au 4 juillet à Belfort

Rock, électro et musique urbaines se partagent l’affiche d’une édition à laquelle devait participer DJ Snake, Simple Mind, Massive Attack, Foals, Paul Kalkbrenner et Vald. Quelques 130.000 festivaliers sont attendus sur la presqu’île de Malsaucy pour cette 32e édition que les organisateurs ont voulu «au format XXL».

Jean Paul Roland, directeur du festival, attend l’allocution du président lundi 13 avril avant de s’exprimer. Il ne préfère pas s’exprimer pour l’instant et le fera lorsqu’il aura pris connaissance de la nouvelle circulaire du ministère de la Culture.

Le Festival d’Avignon

Maintenu – Du 3 au 23 juillet à Avignon

Cette 74e édition, loin d’insister sur les sujets sociétaux contrairement aux autres années, se développe autour du thème d’Eros et Thanatos (le désir et la mort). Le festival attend l’omniprésent Ivo van Hove (qui adapte Freud d’après Sartre), Angélica Liddell ou encore le Français Jean Bellorini qui rendra hommage au poète Valère Novarina. Côté danse, le chorégraphe Dimitris Papaioannou fera l’ouverture de la Cour d’Honneur. Une programmation «rêvée» seulement, car le directeur du festival Olivier Py attend la décision des autorités sanitaires et la date de levée du confinement pour y voir plus clair. Chaque été, la Cité des Papes reçoit près de 700.000 visiteurs, ce qui génère des retombées de l’ordre de 100 millions d’euros pour la ville.

À voir aussi – «Pour l’instant, on peut encore espérer» ouvrir le festival d’Avignon, assure Olivier Py

Au micro de France Inter, le 8 avril, Olivier Py s’est dit «inquiet mais pas complètement pessimiste» quant à la tenue du plus grand festival de théâtre au monde. «Si le déconfinement n’intervient pas dans la deuxième quinzaine du mois de mai, il sera difficile d’organiser un festival», prévenait-il. En expliquant qu’il était de sa responsabilité de «maintenir le plus longtemps possible cette possibilité car ça serait un manque de courage incroyable que de jeter l’éponge aujourd’hui» et qu’une annulation «mettrait en péril un nombre incalculable de compagnies internationales et l’économie de la ville». Pour le metteur en scène, qui respectera les exigences des autorités sanitaires, «il sera temps début mai de faire le point sur la faisabilité du festival tel qu’on le présente aujourd’hui».

Les Francofolies

Maintenu – Du 10 au 14 juillet à La Rochelle

Cette année, de belles têtes d’affiche composent la programmation de la 36e édition: PNL, Mika, Alain Souchon, Yael Naim ou encore Philippe Katerine sont attendus sur la scène du festival emblématique de La Rochelle. Sur les réseaux sociaux, l’évènement propose à son public de patienter avec des vidéos des éditions précédentes.

Gérard Pont, directeur«On ne sait pas quand on va être déconfinés, il est impossible de savoir ce qui va se passer. L’urgence, c’est d’attendre et voir», a-t-il déclaré le 7 avril à France 3 Nouvelle Aquitaine. Ainsi, tant que le gouvernement ne se prononce pas, le festival sera maintenu, assure-t-il. Mais si le ministère de la Culture choisit d’annuler l’évènement, il se pliera à sa décision. Et ce sans report possible à l’automne car trouver des dates communes pour tous les 63 artistes programmés risque de s’avérer être un vrai casse-tête.

Les Vieilles Charrues

Maintenu – Du 16 au 19 juillet à Carhaix (Finistère)

Avec quelque 300.000 festivaliers attendus sur trois jours, la manifestation est l’une des plus importantes du calendrier des festivals en termes de fréquentation. Cette année, les organisateurs ont mis le paquet pour dégoter Céline Dion, «plus gros cachet de l’histoire des Charrues», affirme son directeur.

Jérôme Trehorel, directeur: «Nous avons traversé trois semaines de pure folie. J’ai été surpris par la phrase utilisée dans le cadre de la communication du ministère, “si certains souhaitent déjà annuler…” On ne souhaite jamais annuler, c’est un crève-cœur. Au total, nous engageons 17 millions d’euros. Une décision rapide des autorités permettrait de sauver l’association. Il faudra mettre en place des solutions, et se projeter vers 2021. Par ailleurs, nous n’avons aucune garantie quant à la disponibilité des 350 secouristes et des 50 médecins nécessaires à la tenue du festival. Il faut être réaliste: au moment où des pays comme le Danemark ou la Belgique suspendent les rassemblements, où les festivals anglais sont quasiment tous annulés, je ne vois pas comment on pourrait prendre le risque de rassembler du public cet été.»

Lollapalooza Paris

Annulé – Du 18 au 18 juillet à Paris

Version hexagonale du festival créé aux États-Unis au moment de l’explosion du grunge, le Lollapalooza Paris accueille depuis 2017 quelque 100.000 spectateurs.

Les organisateurs ont annoncé vendredi 10 avril l’annulation de son édition 2020 sur le site de l’événement. La manifestation indique que les billets achetés restent valables pour l’année prochaine. De plus amples informations seront données pour la suite sur les réseaux du festival. L’évènement annonce déjà ses dates pour 2021 les samedi 17 juillet et dimanche 18. Pearl Jam, groupe vétéran du grunge, qui vient de sortir l’emballant Gigaton, prévu cet été au “Lolla”, est d’ores et déjà programmé comme tête d’affiche dans un an.

Vaison Danses

Maintenu – Du 19 au 29 juillet à Vaison-la-Romaine (Vaucluse)

Fort de ses 10.000 spectateurs de son édition 2018 (deux fois plus que la précédente), le festival du Vaucluse avait prévu six spectacles, contrairement aux cinq prévus habituellement.

Pierre François Heuclin, directeur artistique: «Il est trop tôt pour prendre une décision arbitraire qui ne serait que hâtive et injuste. L’édition 2020 peut encore avoir lieu, nous y travaillons tous. Artistiquement tout est prêt. Il y aura peut-être quelques ajustements artistiques à faire car les deux premiers spectacles étaient des créations. Nous trouverons les solutions adaptées aux difficultés des compagnies. Les problèmes de report des dates d’ouverture de la billetterie, du montage de la scène pourront être résolus, car il y a toujours des solutions aux problèmes logistiques. C’est juste une question de décision politique et sanitaire liée à la date et à la mise en œuvre du déconfinement.»

Festival interceltique

Maintenu – Du 7 au 16 août à Lorient

Le festival interceltique de Lorient accueille chaque année, pendant dix jours, près de 750.000 visiteurs et spectateurs. À ce jour, une éventuelle annulation n’est pas à l’ordre du jour. Une conférence de presse aura lieu le jeudi 16 avril pour dévoiler la programmation.

Sarah Heymann, attachée de presse : «Cette édition 2020 est très importante parce qu’elle célèbre à la fois le 50e anniversaire du festival et l’année de la Bretagne. C’est un événement important pour nous. Mais tant que le gouvernement n’interdit pas de rassemblement en août, on continue de se préparer pour tout mettre en place.»

Rock en Seine

Maintenu – Du 29 août au 1er septembre 2020

L’édition 2020, qui doit se tenir au Domaine de Saint-Cloud, enregistre cette année la présence de Rage Against the Machine. Douze ans après s’être produit à Bercy, le mythique groupe de rock est de retour en France accompagné du duo Run the Jewels, formé par les rappeurs El-P et Killer Mike. La programmation complète n’a pas encore été dévoilée.

Arnaud Meersseman, AEG Presents France : «C’est hautement incertain. Est-ce qu’on aura l’accord des autorités pour des grands rassemblements en plein air en juillet et au-delà? Je ne parle pas de ceux de début juin, qui paraissent inenvisageables. Ensuite, la crise économique nous pend au nez: les gens vont-ils dépenser 80 à 100 euros pour un festival? Et puis il y a les artistes américains, qui construisent leur tournée européenne en bloc de six semaines: vont-ils venir alors que leur nombre de dates s’est déjà réduit avec les premières annulations? Sans nos têtes d’affiche, la situation devient intenable.»

Source:© Annulés, maintenus ou reportés ? Le guide des festivals au temps du coronavirus

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com
fr_FRFrançais
en_USEnglish fr_FRFrançais