À Paris, le prix moyen avoisine les 9300 euros le m²

Home»Anciens1»À Paris, le prix moyen avoisine les 9300 euros le m²

À Paris, le prix moyen avoisine les 9300 euros le m²

Le marché immobilier est plus que jamais à deux vitesses : la hausse des prix se poursuit à Paris alors que l’accalmie est de mise dans les autres villes.

Paris reste décidément un marché à part. Alors qu’à Bordeaux, grande ville de province la plus chère, l’accalmie se fait ressentir, la flambée des prix immobiliers se poursuit dans la capitale, selon une récente note d’analyse des notaires d’Île-de-France qui s’appuie sur les données des avant-contrats. Le prix au m² des appartements anciens ressort à 9060 euros en janvier dernier et devrait atteindre 9330 euros en mai prochain (soit une hausse annuelle de 8,6%).

» LIRE AUSSI – Immobilier: voici les métropoles où les prix ont le plus flambé en 20 ans

Même constat du côté des réseaux d’agences immobilières. Les prix ont atteint, en moyenne, 9262 euros par m², entre les premiers trimestres 2017 et 2018, selon une étude de Century. Soit une hausse de 5,9% (ou de 520 euros). Le prix moyen atteint même les 9400 euros le m², selon Guy Hoquet dont l’analyse porte sur une période plus courte, du dernier trimestre 2017 au premier trimestre 2018.

Côté transactions, Century 21 note un recul de 3% au premier trimestre à Paris, contrairement à la région francilienne où les ventes sont reparties à la hausse en février. Le prix moyen d’un appartement parisien est estimé par le réseau d’agences immobilières à 454.617 euros. Un tarif qui oblige les acheteurs à faire des sacrifices: la superficie moyenne d’un logement dans la capitale a reculé, sur un an, de 2 m² et est inférieure à 50 m² aujourd’hui. «Après les employés/ouvriers, c’est au tour des cadres moyens d’être expulsés de la capitale», constate Century 21. Leur proportion parmi les acquéreurs aurait chuté de près de 17% en un an.

Le retour des investisseurs

En revanche, l’annulation de l’encadrement des loyers a eu pour effet de faire revenir les investisseurs. Les acquisitions à titre d’investissement locatif ont progressé de 12,6% pour représenter désormais un quart des transactions parisiennes dans le panel de nos études. Elles ont même grimpé de plus de 28% entre fin 2017 et le début de l’année 2018. «C’est une bonne nouvelle aussi bien pour les ménages qui ne peuvent pas acheter que pour l’État qui y voit une source de recettes fiscales importantes», remarque Century, qui table sur 1400 logements supplémentaires à louer cette année.

» LIRE AUSSI – Immobilier: à Paris, le prix de la pierre grimpe encore

Signe que le marché français est à deux vitesses, la situation en France métropolitaine reste «très stable avec un prix au mètre carré (+ 0,3%) à 2519 euros alors que les volumes de transactions grimpent de 2,1%», constatent les notaires. «Le marché ayant la particularité de s’autoréguler, nous assistons à un rééquilibrage», conclut Fabrice Abraham, directeur général de Guy Hoquet.


 

Source:© À Paris, le prix moyen avoisine les 9300 euros le m²

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com
fr_FRFrançais
en_USEnglish fr_FRFrançais