A Marseille, une tête de liste écologiste rejoint le Printemps marseillais

Home»A LA UNE»A Marseille, une tête de liste écologiste rejoint le Printemps marseillais
A Marseille, une tête de liste écologiste rejoint le Printemps marseillais

EELV dénonce les « pressions grandissantes » exercées sur les listes Debout Marseille et les « vieilles pratiques politiciennes »

Dans la dernière ligne droite avant le dépôt des listes, ce jeudi, pour le premier tour des municipales, le ralliement de Lydia Frentzel (Debout Marseille) au Printemps marseillais sonne comme un coup d’éclat. EELV perd ainsi sa tête de liste dans les 15e et 16e arrondissements de Marseille, tandis que la conseillère municipale écologiste prend donc la deuxième place aux côtés de Jean-Marc Coppola (PCF) pour conquérir le 8e secteur de la ville.

« Durant ces dernières semaines de campagne passées sur le terrain, nous avons entendu l’immense majorité des Marseillais-es nous témoigner leur désir de changement et d’espoir, écrivent-ils dans un communiqué commun. Espoir que nous voulons porter collectivement dans un projet commun, responsable, progressiste et écologiste. »

« Le recyclage des vieilles pratiques politiciennes, non. »

De son côté, EELV dénonce « des pressions grandissantes » exercées sur les listes Debout Marseille, en particulier disent-ils dans le 15/16 : « Depuis quelques jours, nous constatons que les membres de nos listes subissent des pressions, des intimidations, des menaces, qui démontrent toute la gêne que cause dans cette ville la présence d’une vraie force antisystème ». Et de poursuivre : « Notre boussole reste la lutte contre le système clientéliste et contre le Rassemblement national, comme nous l’avons démontré dans le 13/14 avec la liste UNIR. La lutte conte le RN oui, le recyclage des vieilles pratiques politiciennes et des réseaux Andrieux/Guérini, non. » Debout Marseille travaille à une nouvelle liste sur le secteur.

Jean-Marc Coppola a par ailleurs reçu le soutien de Roger Ruzé (divers gauche), qui avait succédé à Samia Ghali à la mairie des 15e-16e.

Source:© A Marseille, une tête de liste écologiste rejoint le Printemps marseillais

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com
fr_FRFrançais
en_USEnglish fr_FRFrançais