POT POURRI POLITIQUE sans PERIODICITE ni PRIORITE n° 201 - C.J.F.A.I  
Quantcast

POT POURRI POLITIQUE sans PERIODICITE ni PRIORITE n° 201

Home»EDITORIALISTES»POT POURRI POLITIQUE sans PERIODICITE ni PRIORITE n° 201
image_pdfimage_print

 

POT POURRI POLITIQUE sans PERIODICITE ni PRIORITE
 
PPPPP N° 201
 
Albert Soued et www.nuitdorient.com – N° 201 – le 8 octobre 2017

– avec des liens importants au bout –

 
Autorité palestinienne (AP)
– Réunie à Pékin, la convention annuelle d’Interpol a adopté la résolution d’accepter comme membre l’AP, avec 75 voix pour, 24 voix contre et 34 abstentions. Cette décision est particulièrement grave, car elle pourrait avoir de graves conséquences. En effet, l’AP n’est pas un Etat constitué, mais une organisation terroriste, et cette admission donnera à la police de Mahmoud Abbas accès à toutes les bases de données informatiques de 192 Etats membres d’Interpol, y compris des informations sensibles dont dispose Israël sur des terroristes liés à l’AP. Les terroristes de l’AP auront également accès aux informations sur la lutte contre la cybercriminalité. Cette adhésion facilitera aussi les tentatives de l’AP de traîner des responsables politiques ou militaires israéliens devant la justice internationale. Encore une absurdité internationale.
– Selon un récent sondage, 67% des Palestiniens souhaitent que leur président Mahmoud Abbas démissionne (AP 60% & Gaza 80%)
 
Yémen
– L’installation dans le pays de troupes liées directement ou non à la légion étrangère des Gardiens de la Révolution d’Iran pose un problème stratégique de liberté d’accès à la Mer Rouge, à travers le détroit de Bab al Mandeb, par où passe une grande partie du commerce mondial (débouché du canal de Suez vers l’Océan Indien). Or depuis 3 ans déjà, la coalition sunnite autour de l’Arabie saoudite n’a pas réussi à venir à bout de la rébellion de la tribu shiite Houthie, et à réinstaller au pouvoir le président Abed Rabbo Mansour Hadi. Et les forces Houthie occupent la capitale Sanaa, le port important d’Aden, ainsi qu’une partie de la façade sur la mer Rouge. De plus, moyennant finances, l’Iran a réussi à installer des bases militaires sur la côte africaine, au Soudan comme en Erythrée. L’Iran peut contrôler à tout moment ce détroit stratégique et des incidents ont déjà eu lieu avec la marine américaine.
– Le porte-parole militaire des Houthis, le Colonel Aziz Rashid, a déclaré : « Les bases militaires d’Israël en Afrique (Assab-Erythrée) sont à portée des missiles Houthis …. Nos forces disposeront bientôt de missiles capables d’atteindre Israël même ». Téhéran a offert aux Houthis des missiles balistiques et tactiques Borkan-1 et Borkan-2, dont les portées respectives sont de 800 km et 1400 km qui ne peuvent atteindre Eilat qui se trouve à 1720 km.
 
Iran
Grâce aux ayatollahs, en 2 générations ce pays a réussi à devenir une importante oligarchie où 80% des richesses sont détenues par quelques milliers de personnes, à travers des institutions créées par le pouvoir islamique. Ces richesses ont été progressivement dérobées au peuple qui n’a pas fini de s’indigner dans des rébellions périodiques qui n’ont pas encore abouti. En plus de l’armée, une grande partie de l’industrie et du commerce est entre les mains des Gardiens de la Révolution. Dans la finance, les mollahs ont créé plus de 5000 institutions bancaires, comme « la Caspian Credit Institution », qui agissent à leur guise, en dehors de la loi, et dépouillent les dépôts des particuliers comme ceux des petites entreprises.
On a recensé des émeutes provoquées par l’appauvrissement de la population en 1981, 1988, 1999 et 2009. Et la répression a souvent été brutale. Rien qu’en 1988, 30 000 prisonniers politiques – la plupart appartenant au parti communiste « mojahidine du peuple »

Laisser un commentaire

Home»EDITORIALISTES»POT POURRI POLITIQUE sans PERIODICITE ni PRIORITE n° 201
image_pdfimage_print
POT POURRI POLITIQUE sans PERIODICITE ni PRIORITE
 
PPPPP N° 201
 
Albert Soued et www.nuitdorient.com – N° 201 – le 8 octobre 2017

– avec des liens importants au bout –

 
Autorité palestinienne (AP)
– Réunie à Pékin, la convention annuelle d’Interpol a adopté la résolution d’accepter comme membre l’AP, avec 75 voix pour, 24 voix contre et 34 abstentions. Cette décision est particulièrement grave, car elle pourrait avoir de graves conséquences. En effet, l’AP n’est pas un Etat constitué, mais une organisation terroriste, et cette admission donnera à la police de Mahmoud Abbas accès à toutes les bases de données informatiques de 192 Etats membres d’Interpol, y compris des informations sensibles dont dispose Israël sur des terroristes liés à l’AP. Les terroristes de l’AP auront également accès aux informations sur la lutte contre la cybercriminalité. Cette adhésion facilitera aussi les tentatives de l’AP de traîner des responsables politiques ou militaires israéliens devant la justice internationale. Encore une absurdité internationale.
– Selon un récent sondage, 67% des Palestiniens souhaitent que leur président Mahmoud Abbas démissionne (AP 60% & Gaza 80%)
 
Yémen
– L’installation dans le pays de troupes liées directement ou non à la légion étrangère des Gardiens de la Révolution d’Iran pose un problème stratégique de liberté d’accès à la Mer Rouge, à travers le détroit de Bab al Mandeb, par où passe une grande partie du commerce mondial (débouché du canal de Suez vers l’Océan Indien). Or depuis 3 ans déjà, la coalition sunnite autour de l’Arabie saoudite n’a pas réussi à venir à bout de la rébellion de la tribu shiite Houthie, et à réinstaller au pouvoir le président Abed Rabbo Mansour Hadi. Et les forces Houthie occupent la capitale Sanaa, le port important d’Aden, ainsi qu’une partie de la façade sur la mer Rouge. De plus, moyennant finances, l’Iran a réussi à installer des bases militaires sur la côte africaine, au Soudan comme en Erythrée. L’Iran peut contrôler à tout moment ce détroit stratégique et des incidents ont déjà eu lieu avec la marine américaine.
– Le porte-parole militaire des Houthis, le Colonel Aziz Rashid, a déclaré : « Les bases militaires d’Israël en Afrique (Assab-Erythrée) sont à portée des missiles Houthis …. Nos forces disposeront bientôt de missiles capables d’atteindre Israël même ». Téhéran a offert aux Houthis des missiles balistiques et tactiques Borkan-1 et Borkan-2, dont les portées respectives sont de 800 km et 1400 km qui ne peuvent atteindre Eilat qui se trouve à 1720 km.
 
Iran
Grâce aux ayatollahs, en 2 générations ce pays a réussi à devenir une importante oligarchie où 80% des richesses sont détenues par quelques milliers de personnes, à travers des institutions créées par le pouvoir islamique. Ces richesses ont été progressivement dérobées au peuple qui n’a pas fini de s’indigner dans des rébellions périodiques qui n’ont pas encore abouti. En plus de l’armée, une grande partie de l’industrie et du commerce est entre les mains des Gardiens de la Révolution. Dans la finance, les mollahs ont créé plus de 5000 institutions bancaires, comme « la Caspian Credit Institution », qui agissent à leur guise, en dehors de la loi, et dépouillent les dépôts des particuliers comme ceux des petites entreprises.
On a recensé des émeutes provoquées par l’appauvrissement de la population en 1981, 1988, 1999 et 2009. Et la répression a souvent été brutale. Rien qu’en 1988, 30 000 prisonniers politiques – la plupart appartenant au parti communiste « mojahidine du peuple »

Laisser un commentaire

X