La Société est en Phase Longue de Restructuration - C.J.F.A.I  
Quantcast

La Société est en Phase Longue de Restructuration

Home»EDITORIALISTES»La Société est en Phase Longue de Restructuration
image_pdfimage_print
La Société est en Phase Longue de Restructuration

Par Albert Soued, http://soued.chez.com pour www.nuitdorient.com
4 août 2017

J’ai demandé à mes petites filles en fin d’adolescence ce qu’elles pensaient de la société où elles vivaient.
A l’unanimité, elles m’ont parlé de l’absence de solidarité et de l’individualisme dominant.
Vivant dans des familles où on ne se pose pas de question d’identité, — qui semble affirmée chez elles –, ni de question du genre, ni de famille recomposée, ni de concurrence migratoire, elles n’ont en fait trouvé que le repli sur soi et sur ses propres intérêts, au détriment de ceux du groupe, comme problème à long terme.

En fait, en parcourant les émissions diffusées un peu partout et les plaintes et les critiques qui suintent dans la lecture d’essais, romans ou revues, on se trouve devant des faits indéniables, la société est en pleine décomposition, et certains parlent même de liquéfaction…. Comment et pourquoi ?

La dernière guerre mondiale qui a pris fin il y a 72 ans a été remplacée par des séries de guerres locales ou régionales contenues, des guerres asymétriques où tous les moyens sont bons pour exprimer son agressivité, sa violence ou son désir de déstabilisation et/ou de conquête.
Malgré ou à cause de tous les changements qui ont eu lieu, la société reste éminemment violente. Les changements avaient pour but d’émanciper la famille et ses membres, notamment la femme, d’assurer le toit et la nourriture, une meilleure santé à l’individu, par un travail utile et adapté et une prévention physique et mentale.

On a obtenu la destruction de la famille biblique, l’évanescence sexuelle, la tolérance sans limite, la perte d’identité et de repères… Aujourd’hui, on vit dans le « n’importe quoi indifférencié» — dans mon enfance on appelait cela « scarabuccia » — sans beaucoup de discernement, parce que tout ce qu’on a mis des siècles à instaurer comme équilibre plus ou moins stable a volé en éclat devant la liberté sans frontière, une égalité faite d’illusions, une fraternité d’intérêts, dans un magma régi par la rapidité des progrès de la technologie et de la diffusion de l’information.

Ce qui était éphémère devient « instantané », rien n’est immuable, ni prévisible, ni lisible ; les gens se comprennent moins entre eux, les valeurs, les intérêts et les connaissances étant tellement dispersés. La solitude est remplacée par des regroupements incohérents ou ponctuels.
En dehors des automates, personne n’est capable de maîtriser l’information disponible, dont on ne saisit que des bribes, agrémentées de « fakes » nuisibles, au point qu’on peut se demander s’il n’était pas plus sain d’avoir très peu d’informations, mais crédibles. La profusion d’images et d’informations tronquées mène à un « zapping » permanent dans le « virtuel », sans possibilité de comprendre pour mieux agir.

C’est dans cette société  occidentale en pleine déliquescence qu’un pouvoir religieux offensif, mais lui-même à bout de souffle, est parvenu à s’enraciner. Les adeptes de cette foi primitive, intolérante et sans libre-arbitre, souvent illuminés, sont venus de loin remplacer parfois agressivement ceux qui leur ont ouvert la porte avec crédulité ou excès de confiance. L’ambiance d’insécurité permanente s’installe.

Mais parallèlement de nombreux indices humains et socio-économiques nous incitent à penser que les germes d’une renaissance sont néanmoins présents.
Nous pensons que cette phase de société liquéfiée et menacée ne durera pas éternellement et que la société se dirigera vers des formes plus structurées, plus solides et plus stables, une fois que l’oscillation dans le mauvais sens aura cessé. Le processus risque d’être long et il dépend de la capacité d’action de chacun pour œuvrer avec courage et détermination dans le sens du progrès, du discernement, de la responsabilité et de la justice. Il est possible aussi qu’un conflit important ou l’apparition d’un homme providentiel accélère cette stabilisation. La Société est en Phase Longue de Restructuration. Chacun de nous doit y participer !


Vous Voulez une Information Complète sur le Moyen Orient ? Consultez donc www.nuitdorientcom

Liste des livres publiés par Albert Soued
Les Symboles dans la Bible – Editions Grancher, 1993
Les Symboles des rêves dans la Bible  – Editions Grancher, 1997
La Révolution des Messies – Editions l’Harmattan, 2000
Vos rêves et leurs symboles – Editions Grancher, 2003
Quand le Moyen Orient verra-t-il la Lumière ?  – Edition Publibook
Tome I – 2007  Tome II —  2013
Des clés pour comprendre la Qabalah – Editions l’Harmattan 2016

Où les trouver ?
https://www.amazon.fr/s/res=assoc_res_sw_view_all?tag=symbaloo0b-21&linkId=&linkCode=w13&field-keywords=9782343097848&search-alias=stripbooks
http://livre.fnac.com/a10009858/Albert-Soued-Des-cles-pour-comprendre-la-Qabalah#st=cles%20pour%20comprendre%20la%20qabalah&ct=&t=p
https://www.placedeslibraires.fr/listeliv.php?mots_recherche=cles+pour+comprendre+la+qabalah&base=allbooks

Quand le Moyen Orient verra-t-il la Lumière ?  –
Vous voulez une info claire et objective sur le Moyen Orient,
Vous voulez comprendre les événements qui ont lieu et ceux qui ne tarderont pas à se produire,
Vous voulez vous faire une opinion, indépendante des medias publics ….

& Voilà le dernier livre d’Albert Soued

Des clés pour comprendre la Qabalah

Http://symbole.chez.com/Qabalah.htm
http://www.dreuz.info/2016/10/31/des-cles-pour-comprendre-la-qabalah/
http://www.radiochalomnitsan.com/podcasts/albert-soued-pause-litt%C3%A9raire-6609

Si ce document ne vous concerne pas et si vous souhaitez vous désinscrire, faîtes le exclusivement en informant alres@sfr.fr – Merci

Laisser un commentaire